Centres de sauvegarde de la faune sauvage

1

En cas de doute lors de la découverte fortuite d’un animal, n’hésitez surtout pas à contacter un Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage pour savoir si une intervention est opportune, et n’entreprenez jamais de nourrir un animal sauvage sans avoir pris conseil auprès d'un Centre de sauvegarde.
Quelques gouttes de lait suffisent à tuer un jeune hérisson, et certains aliments sont formellement proscrits pour les jeunes oiseaux (pâtées cuites par exemple). Pensez qu’en 15 à 20 jours un oiseau fera la totalité de sa croissance, et qu’une mauvaise alimentation pendant 1 ou 2 jours suffira pour le condamner de façon irrévocable, en raison de carences invalidantes.
les jeunes animaux qu’on peut observer ne sont, malgré les apparences, que très rarement en difficulté
et presque jamais orphelins. L’abandon spontané d’un jeune par un adulte n’existe pas, sauf à la suite d’une intervention humaine.
Vous trouverez les coordonnées du Centre proche de chez vous sur le site de l'UNCS (volet Urgence).

Saintanaise

SAINTANAISE
SAINTANAISE
Visoflorien passionné
1
Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
9 visiteurs connectés