graines d\'ophrys

1

je recherche des graines ou mieux des plants d'ophrys toutes especes et orchidées egalement merciB)

v.cabre
Visoflorien débutant

J'ignore si ça existe.
Le mieux est de repérer un pied d'ophrys, d'attendre que la hampe florale soit sèche, de prélever les capsules (ovaires) secs avant qu'ils ne soient ouverts et de semer les graines chez soi. Les graines sont la fine poudre contenue dans les capsules.
Le résultat n'est pas garanti. Les orchidées ne poussent que là où elles veulent. En fait, la plupart d'entre elles ne peuvent germer qu'avec l'aide de champignons microscopiques. Si le terrain d'implantation en est dépourvu, elles ne se développeront pas.
Par ailleurs, la terre doit leur convenir. Les ophrys aiment, la plupart du temps et selon les espèces, les sols alcalins ou calcaires, les prairies rases et sèches...Un ophrys ne viendra pas dans une bonne terre grasse.

orchis24
orchis24
Visoflorien régulier

Je viens de lire dans une vieille revue périgourdine, qu'un pépiniériste de la Dordogne, allié à un botaniste anglais, avait réussi à mettre en culture quelques espèces d'orchidées et qu'il les vendait en pot, voilà une quinzaine d'année. Le pépiniériste a cessé son activité semble-t-il.

orchis24
orchis24
Visoflorien régulier

Je risque de refroidir un peu ton enthousiasme. Mettre une orchidée sauvage en culture à partir des graines relève de la gageure pure et simple. Les graines d'orchidées européennes sont quasi microscopiques. De plus, et surtout, chaque orchidée est en symbiose avec un champignon spécifique presque toujours du genre Rhizoctonia. L''endomyccorhize s'effectue très précocément au moment de la germination. Pour faire bref, ta graine d'Ophrys ne germera et ne se développera que si tu ajoutes le champignon qui lui est spécifique et si tu arrive à trouver l'équilibre minérélo-organique parfait pour permettre la croissance des 2 partenaires de la symbiose... Bon courage...!

CADIEN
CADIEN
Visoflorien modérateur

Je connais les difficultés mais ce n'est pas impossible. Récupérer des graines est très facile. Malgré leur taill, elles sont très abondantes dans chaque ovaire. J'ai lu aussi qu'il n'était pas forcément nécessaire d'associer la graine à son champignon si on lui apportait les nutriments et l'humidité dont elle a besoin.
Le pépiniériste en question travaillait en direct avec un chercheur en botanique anglais installé en Périgord. Cela me parait donc possible, d'autant que les terrains sont relativement homogènes en Périgord (argilo-calcaire) et conviennent à beaucoup d'espèces.

orchis24
orchis24
Visoflorien régulier

je me permets de déterrer le sujet, pour ceux que ça intéresse...
je fais des semis d'orchidées terrestres indigènes (en gironde) et si ça ne fonctionne pas avec toutes les espèces, il y a en a d'autres avec lesquelles cela fonctionne très bien.
les semis peuvent être asymbiotiques le plus souvent (sans champignons associés) ou symbiotiques (en associant un champignon)

exemple de semis de dactylorhiza incarnata
http://i38.servimg.com/u/f38/18/58/12/07...
http://i38.servimg.com/u/f38/18/58/12/07...

lazzaret
Visoflorien débutant
1
Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
37 visiteurs connectés