résistance aux maladies et aux insectes

1

comment expliquer qu'un arbre sauvage ( prunier ) ne craigne ni maladie ni insecte ? les fourmis ne le colonisent pas avec leurs pucerons; les fruits ne sont pas vereux; le feuillage est toujours intact; les fruits sont excellents et se conservent bien. j'en ai aux fruits jaunes et d'autres violets. les mêmes, greffés souffrent de tous les maux !:blink:

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

A mon avis, le prunier sauvage, ça fait plusieurs centaines d'années que seuls ceux qui résistaient ont survécu, du coup ils ne craignent pas toutes ces attaques, alors que les greffons sont issus de sélections humaines pour leur qualité, et non pour leur résistance...
C'est la différence entre la sélection naturelle et la sélection humaine...

bibi
Visoflorien administrateur

Gagné, Bibi, c'est exactement ça!
Jean-Claude

Jean-Claude, écrivain du Cotentin (jcboscher.jimdo.com)

Jean Cl@ude
Visoflorien régulier

je comprends ! c'est tout simple mais je n'y pensais pas. la nature est bien faite et chaque fois que l'homme y met son nez, il crée des problèmes ! merci Bibi.

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

ç'est vrai ce que dit Bibi ç'est pareil chez ma grand-mere il y a deux pruniers dont un qui fait des fruits allongées et violets jamais de traitement jamais de parasites,c'est vrai que dernièrement il n'en fait plus beaucoup mais faut dire que du plus loin que je me souvienne j'ai toujours vu ce prunier et jai 40 ans!il a peut etre assez donné tout simplement. le deusième est moins vieux je crois que ç'est des mirabelles (de la taille d'une noix et verte)et pareil pas de soins particulier mais il faut vite les manger.

zaphira
Visoflorien occasionnel

Bonjour. Il faut savoir aussi que la ' sélection humaine ' dont parle Bibi a totalement rempli sa fonction, à savoir : fruits plus gros, récolte plus abondante, fruits plus sucrés et qui se conservent plus longtemps pour leurs permettrent de parcourir des milliers de kilomètres. Ces sélections ont été réalisées pour répondre à une soit-disant demande des consommateurs. D'ailleurs , ce sont ces critères qui sont souvent mis en avant dans les jardineries où vous pouvez acheter vos arbres fruitiers.
Les arboriculteurs ne s'encombrent pas de savoir si les arbres sont résistants ou pas à une maladie vu la quantité de pesticides qu'ils balancent sur leurs vergers plus ou moins proteger dans des cabines étanches avec des masques de cosmonautes.
Chez les particuliers, on arrive à une uniformisation des variétés avec des plantations de variétés pas du tout adaptées au sol ou au climat au détriment ders variétés locales bien adaptées, résistantes mais hélas parfois un peu plus rustiques au niveau saveur,et plus petites .

lio65
Visoflorien régulier

dans cette même rubrique, il y a le poireau sauvage.
il en pousse tout autour de la maison ( terre acide argileuse )
la seule différence avec le poireau cultivé, c'est la grosseur : la tige du poireau sauvage ne dépasse pas 1,5 cm de diamètre.
il n'est jamais véreux.
comme il pousse du début de l'automne à la fin du printemps, je n'achète ni ne cultive de poireau.

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

Le prunier ne pousse pas à l'état sauvage dans ma région. Par contre je ne transplante que les drageons d'un prunier ancien. Si vos voisins ou amis ont un prunier non greffé qui donne de bonnes prunes, il suffit de leur dire de ne pas éliminer les drageons quei ne manquent pas de pousser autour : chaque drageon transplanté redonne un prunier identique à son 'parent' (c'est un clone). Par contre si l'arbre est greffé les drageons ne donneront pas les mêmes fruits que l'arbre : les drageons sont de la variété du porte-greffe. Le problème avec les pruniers c'est plus les gelées : cet arbre a une floraison précoce (souvent les abeilles ne sont pas sorties) ce qui donne une production assez irrégulière.

Pelot
Visoflorien modérateur

en Corse, les pruniers sauvages sont issus de noyaux. ainsi les arbres sont différents. fruits sains, rouges ou jaunes, excellents. arbre bon porte-greffe.celui que j'ai greffé ne drageonne pas ?
idem pour les cerisiers ( petits fruits sains.arbre bon porte-greffe )drageonne.
les poiriers semblent, eux, pousser spontanément. leurs fruits ne sont pas comestibles. les arbres font de bons porte-greffe.les arbres greffés ne drageonnent pas.
dans ce coin de Balagne, beaucoup de terres étaient jadis des vignes, et dans ces vignes il y avait souvent 1 ou 2 poiriers, alors, je me demande si tous ces poiriers sauvages, dans le maquis, ne viennent pas de là. ?
tous ces différents fruits produits par les arbres greffés, craignent maladies et insectes divers.

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

Il existe des poiriers sauvages dans les bois, au moins 2 espèces. Je m'en suis servi pour greffer des poires cultivées (le développement est plus long que pour les greffes sur cognassier). Il n'y a pas si longtemps il y avait de grands poiriers dans les prairies, certains dponnaient des poires comestibles et les autres de grande quantités de poires à 'cidre' ou plutôt de poiré. J'utilise toujours les cerisiers sauvages pour greffer des variétés cultivées.

Pelot
Visoflorien modérateur

ces poiriers pourraient donc exister naturellement. mais leurs fruits sont tout petits, durs et âpres.
dans les arbres fruitiers 'sauvageons' ( issus de noyaux ) insensibles aux maladies et insectes, j'ai trouvé 2 exceptions : les pêchers et les abricotiers. leurs fruits sont bons mais ces arbres sont sensibles à toutes les attaques possibles. nul n'est parfait !

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

autre contre exemple : les nèfliers.
j'en ai plusieurs, tous issus de noyaux. les arbres sont de belle allure, ils fleurissent chaque années et chaque année les fruits sont détruits par un champignon. je ne veux pas traiter à la bouillie bordelaise et... je ne mange pas de nèfle !

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

Tu n'as jamais fait de la gelée de nèfle?
Excellent!!!
A essayer absolument (faire comme la gelée de pommes)

Jean-Claude

Jean-Claude, écrivain du Cotentin (jcboscher.jimdo.com)

Jean Cl@ude
Visoflorien régulier

mais, jean-cl@ude, pour ça, il faudrait que je traite mes nèfliers à la bouillie bordelaise du début de la floraison jusqu'à ce que les fruits soient quasi mûrs et tous les 15 j ! et je ne veux pas !:evil: alors : des nèfles !!!
la gelée, je voudrais bien essayer mais pour les champignons, tu as un autre truc que la bouillie bordelaise ?

mamiemonique
mamiemonique
Visoflorien expert

Le corbeau, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus !:blush:

Je n'ai rien de mieux que la BB!

Jean-Claude, écrivain du Cotentin (jcboscher.jimdo.com)

Jean Cl@ude
Visoflorien régulier
1
Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
29 visiteurs connectés dont 4 Visofloriens : André, camellia_29, curieuse, milord