Ail des ours

Elements d'identification

Nom latin : Allium ursinum
Famille : Amaryllidacées
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Allongée [?]
Contour de la feuille :
Lisse [?]
Présence de poils :
Non
Inflorescence :
En corymbe/ombelle [?]
Nombre de pétales :
Trois
Couleur de la fleur :
Blanche

Noms français

Ail des ours,ne pas confondre avec l'ail des bois qui pousse en Amérique, Ail pétiolé, Ail à larges feuilles.

Cette ail fait maintenant partie de la nouvelle famille des alliacée (Alliaceae).

Description détaillée

C'est une plante vivace de 15 à 40 cm. Géophyte à bulbe. Plante sociale, formant généralement des tapis très recouvrants. Floraison : avril à juin. Pollinisée par les insectes.
Bulbe en forme de fuseau, à une seule écaille.

Feuille

Elles sont de forme ovales à lancéolées (large de 2-5cm), longuement pétiolées, planes, molles. Toutes les nervures convergent vers les extrémités.
Spathe entière ou composée de 2 ou 3 pièces.

Tige

Elle est presque triangulaire, et comporte deux angles saillants nets.

Fleur

Un bouquet de petites fleurs étoilées apparait a la fin du printemps.

Fleurs blanc pur en ombelle. Périgone étalé, à divisions lancéolées-aiguës caduques.

Odeur

Une odeur d'ail assez forte se dégage lorsque l'on se rapproche d'une zone où il y a de l'ail des ours.

Distribution géographique

Présente dans une grande moitié nord de la France, en Corse, et dans les Pyrénées.
Assez commune dans presque toute la France, à l'exception du Sud-Ouest (presente dans les Landes en Chalosse)et de la région méditerranéenne où elle est pratiquement absente.
Jusqu'à 1800 mètres : de l'étage collinéen à l'étage montagnard supérieur.
Eurasiatique, subatlantique en Europe.

Milieux

On retrouve l'ail des ours dans les milieux ombragés, avec une certaine humidité.

Fonds de vallons, bas de versants. Forêts feuillues sur sols riches : aulnaies-frênaies, chênaies-charmaies, hêtraies-chênaies. Forêts montagnardes mélangées.

Données autécologiques

Caractère indicateur: neutronitrophile hygrocline; sols fertils souvent favorable au Frêne commun et à l'Erable sycomore.
Stations à humidité atmosphérique élevée. Espèce sociale de milieu ombragé. Sols profonds à réserve en eau importante : espèse hygrocline.

Culture

Utilisation

L'ail des ours est une plante médicinale très ancienne connue des Celtes et des Germains. On a retrouvé des restes d'ail des ours dans les habitations du Néolithique.

Médecine (propriétés)

Pharmacopée

• Partie utilisée : bulbe

• Composant chimique : essence, sulfure de vynyle, sels, aldhéhyde instable

• Propriétés : dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique

• Mode d'emploi : teinture, sirop, décoction, jus, cataplasme de pulpe, essence.

Si on ébouillante les feuilles, le jus donné peu servir de désinfectant.
Plante dépurative.

Cuisine

On peut récolter son bulbe mais attention à ne pas le confondre avec celui du muguet qui est très toxique, on peut utiliser ses feuilles dans les salades et les bourgeons floraux peuvent être mis en bocaux pour être conservés et utiliser ultérieurement.

Les feuilles fraîches se mangent en salade.
- On peut les hacher finement pour saupoudrer un gigot d’agneau.
- Les mélanger à du fromage frais.
- Ajouter quelques feuilles à la salade quotidienne (entre 3 -10 feuilles pour une laitue).
- Aromatiser de l’huile avec les fleurs.

Ses feuilles se préparent sous forme de pesto, soupe ou comme épice dans des salades, des tisanes. On peut le cuire comme des épinards, le consommer sur des tartines avec du séré, ou encore dans du yaourt nature. On en fait enfin un beurre assaisonné pour les grillades.

Depuis quelques années, l'ail des ours a retrouvé une popularité dans la cuisine du fait de sa haute teneur en vitamine C et de ses propriétés amaigrissantes. Il est conseillé de manger le bulbe cru pour préserver la vitamine C. L'essence est utilisée comme rubéfiant en cas de rhumatismes et comme désinfectant de l'atmosphère intérieure.

Conseil de récolte et dangers de confusion

Attention : Avant floraison, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet de mai ou le Colchique d'automne, qui sont tous deux très toxiques (éventuellement mortels). La distinction peut facilement se faire grâce à l'odeur aillée dégagée par les feuilles froissées de l'ail des ours uniquement.

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 December 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Ail des ours

Ail des Ours
Ail des ours
Ail des ours
Ail des ours
Ail des Ours 3
Ail des Ours 2
Ail des Ours - Allium ursinum
Ail des ours ( Allium-ursinum)
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
68 visiteurs connectés