Airelle du mont Ida

Elements d'identification

Nom latin : Vaccinium vitis-idaea
Famille : Ericacées
Epineux :
Non
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Ovale [?]
Contour de la feuille :
Lisse [?]

Noms français

Airelle du mont Ida, Rougeolet, Airelle à fruits rouges, Airelle vigne d'ida.

Description détaillée

C'est un sous arbrisseau sempervirens.

Feuille

Les feuilles sont coriaces, petites (15-40mm), disposées de manière alternes, elles sont de forme arrondie et le bout est échancré ou obtu, les bords sont repliés. Elles sont luisantes d'un vert franc sur le dessus et vert clair ponctuées de taches brunes sur la face inférieure. Elles sont portées par un très court pétiole.

Tige

Les jeunes rameaux sont arrondis, velus et grêles. Plus vieux ils restent souples mais deviennent marron.

La plante mesure 10 à 30 cm de haut.

Fleur

Les fleurs apparaissent du mois de mai au mois d'aout. Elles mesurent 5-8mm, de couleur blanche ou rosées, ceux sont de petites clochettes grouppées en grappes terminale penchée.

Elles donneront des baies globuleuses, rouges à la saveur acidulée, qui mesurent 8-10mm de diamètre.

Odeur

Distribution géographique

L'airelle rouge est une plante qui pousse de l'Arctique au nord de l'Eurasie. Mais aussi au Japon et en Amérique du Nord, en France elle n'est présente surtout que dans le Jura et les Alpes.

Milieux

On retrouve l'airelle rouge dans les tourbières sèches, les pelouses montagnardes, les bois clairs. On la retrouve souvent avec la callune fausse bruyère ou la myrtille, ou encore l'airelle des marais.

Lieux secs, toundra, bord de mer...

Données autécologiques

Culture

Utilisation

Médecine (propriétés)

Les baies contiennent de la provitamine A (carotène).

Les feuilles et la plante toute entière peuvent être utilisées pour faire une teinture mère, et les jeunes pousses de feuille en gemmothérapie.

Ensuite on l'utilise surtout chez la femme lors de la ménopause, ou de dérangement urinaires, ou encore l'ostéoporose.

Cuisine

Les baies sont commestibles, elles perdent leur acidité une fois blettes, quand elles ont gelé.

On en fait des gelées, des confitures, on les mange en salade de fruits. Les gelées acidulées accompagnent très bien les gibiers.

Fruit rouge consommé comme les atocas.

Usages

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 January 2015 - Historique - Discuter de cet article
Créé et mis à jour par CADIEN

Quelques photos de Airelle du mont Ida

Airelle rouge
Tourbière - Feuilles airelles rouges
Tourbière - airelles rouges
Airelles
Airelle rouge (Vaccinium vitis-idaea)
Airelle rouge
Airelle rouge
Fleurs d'airelle rouge
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
24 visiteurs connectés dont 2 Visofloriens : SEPPI, curieuse