Cognassier

Elements d'identification

Nom latin : Cydonia oblonga ou Cydonia vulgaris
Famille : Rosacées
Epineux :
Non
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Allongée [?]
Contour de la feuille :
Lisse [?]

Noms français

L'une des variétés les plus appréciées de coing provient de la région de La Canée sur la côte nord-ouest de l'île de Crète.

Le fruit était connu dans la Grèce antique en tant que« Pomme de Cydon », d'où le nom scientifique du genre, « Cydonia », attribué au cognassier.

Description détaillée

Le cognassier est un petit arbre à feuilles caduques, mesurant 5 à 8 m de hauteur et 4 à 6 m de large.

Feuille

Les feuilles sont alternes, simples, de 6 à 11 cm de long, à bord pubescent.

Tige

Les jeunes rameaux sont tomenteux.

Fleur

Les fleurs à cinq pétales blanc-rosé ont 4 à 5 cm de diamètre.

Cousin du pommier et du poirier, il forme comme eux des fruits à pépins, les coings. Les fruits immatures sont verts et cotonneux en surface. La plupart des variétés perdent ce voile cotonneux avant la fin de l'automne lorsque le fruit change de couleur et devient jaune doré à maturité.

Odeur

Distribution géographique

Le fruit était connu des Akkadiens et on pense que la culture du coing a précédé celle de la pomme.

Le cognassier a été introduit dans le Nouveau Monde, mais il est rare en Amérique du Nord en raison de sa sensibilité au feu bactérien. Il est en revanche très répandu en Argentine, au Chili et en Uruguay.

Milieux

Données autécologiques

Culture

Le cognassier est rustique et nécessite une période de froid (au-dessous de 7°C) pour fleurir correctement. L'arbre est auto fertile, toutefois le rendement sera amélioré par une fécondation croisée.

Dans les climats chauds, le fruit peut être laissé sur l'arbre pour mûrir davantage et ramollir au point où il peut être mangé cru mais il doit être cueilli avant les premières gelées.

Utilisation

Le cognassier est aussi utilisé comme porte-greffe du poirier commun.

Médecine (propriétés)

Cuisine

Usages

Dictons et anecdotes

Chez les Grecs anciens, le coing était un cadeau rituel fait à l'occasion de mariages.

Plutarque rapporte qu'une mariée grecque grignotait un coing pour parfumer son baiser avant d'entrer dans la chambre nuptiale, "afin que le premier salut ne soit ni désagréable, ni déplaisant".

Les Romains aussi utilisaient le coing, le livre de cuisine romaine d'Apicius donne des recettes de ragoût de coing avec du miel, et propose même un mélange, inattendu pour nous, avec des poireaux.

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 December 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Cognassier

Petit arbre
Cognassier (Cydonia oblonga)
Cognassier
Abeille butinant une fleur de cognassier
Fleur de cognassier
Cognassier en fleurs
fleur du chaenomeles japonica
fleur du cognasier
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
23 visiteurs connectés dont 3 Visofloriens : bigmoustaches21, dahu26, Gaia