Conifères

Les conifères sont des arbres ou des arbustes, dont les graines sont protégées dans un cône (appelé parfois pomme de pin, pive) ligneux, pour la majorité. On les appelle aussi communément les résineux. On les appelle les Gymnosperme, car leurs graines sont nues, alors que les angiospermes, les cachent dans un fruit.

Gymnospermes

Chez les Spermaphytes, les Gymnospermes se distinguent par leur appareil reproducteur femelle : les ovules sont nus (non enfermés dans un ovaire) et portés par des pièces foliaires plus ou moins regroupées sur un rameau fertile, le cône.

Ce sont des plantes vasculaires à graines en cônes apparues sur Terre il y a 150 millions d'années, bien avant les feuillus. Tous les conifères existants sont des plantes ligneuses dont la grande majorité sont des arbres, les autres étant des arbustes. Les conifères les plus répandus sont les Cèdre de l'Atlas, Cyprès chauve,douglas, Sapin pectiné, Genévrier commun, agathis, mélèze d'Europe, pin sylvestre, séquoia, epicéa commun et l'if commun.

Les espèces de conifères peuvent pousser naturellement presque partout dans le monde, et sont fréquemment les plantes dominantes dans leur habitat. Cet embranchement est cependant sur le déclin et seules 650 espèces environ de conifères subsistent à l'heure actuelle.

Les conifères ont un poids économique important, principalement pour le bois d'œuvre et la production de papier, en fonction de leur croissance.

Morphologie

Tous les conifères sont des plantes ligneuses et ont une croissance monopodiale (un tronc unique et droit avec des branches latérales) avec une forte dominance apical, l’allongement est indéfini. Tous les conifères possèdent des rameaux longs, mais certaines espèces possèdent en plus des rameaux courts comme les Larix, et Cedrus, ou encore des rameaux nains comme les Pinus. La taille des conifères matures varie de moins d'un mètre à plus de 100 mètres. Les arbres les plus grands, les plus larges, les plus vieux sont tous des conifères. Le plus grand est un Sequoia toujours vert (Sequoia sempervirens), avec une hauteur de 115,2 mètres. Le plus volumineux est un Sequoia géant (Sequoiadendron giganteum), avec un volume de 1486,9 m³. L'arbre avec le tronc le plus large est un cyprès de marais mexicain (Taxodium mucronatum), 11,42 mètres de diamètre. Le plus vieux est un Pin de Bristlecone (Pinus longaeva), 4700 ans, il se trouve en Californie, et il a été nommé Mathusalem, il y en avait un plus vieux (4900 ans) qui a été abattu par erreur en 1964.

La plupart des conifères possèdent dans leurs tissus des cellules sécrétrices, isolées ou groupées en poches, ou en canaux, produisant de la résine, d'où le terme de résineux souvent employé pour les désigner.

Le bois des conifères est un bois tendre.

Feuillage

Les feuilles de beaucoup de conifères sont des aiguilles, les autres, ont des feuilles plates, en formes d'écailles. Chez la majorité des conifères, les feuilles sont arrangées en spirales, ou sinon elles sont croisées en X vis-à-vis des paires ou en spirales de trois. Chez beaucoup d'espèces à feuilles en spirales, la base des feuilles est tordue pour présenter les feuilles dans un plan plat afin de capturer un maximum de lumière. La taille des feuilles varie de 2 mm, chez beaucoup d'espèces à feuilles en écailles, jusqu'à 400 mm de long pour les aiguilles de quelques pins (Pinus engelmannii). Les stomates sont en lignes ou répartis sur la feuille et peuvent se refermer quand il fait très sec ou froid. Les feuilles sont souvent vert foncé, ce qui peut aider à absorber un maximum d'énergie du faible ensoleillement aux latitudes élevées ou sous l'ombre de la canopée. Les conifères des zones chaudes très ensoleillées (Pin laricio de Calabre Pinus brutia) ont souvent les feuilles jaune-vert, tandis que d'autres (Épicéa bleu Picea pungens) ont une couche de cire très efficace pour refléter la lumière ultraviolette. Dans la grande majorité des genres, les feuilles sont sempervirentes, restant habituellement plusieurs années (de deux à quarante) avant de tomber, mais cinq genres (Larix, Pseudolarix, Glyptostrobus, Metasequoia et Taxodium) sont à feuilles caduques, perdant les feuilles en automne et restant sans feuilles tout l'hiver. Les jeunes plants de beaucoup de conifères ont une période juvénile avec un feuillage, souvent nettement différent de celui de l'adulte.

Reproduction

La plupart des conifères sont monoïques, c'est-à-dire que les cônes mâles et femelles sont produits sur le même arbre, mais quelques uns sont dioïques; tous sont pollinisés par le vent. Les graines de conifères se développent à l'intérieur d'un cône protecteur appelé strobiles (ou, incorrectement "pomme de pin", qui techniquement s'applique uniquement aux pins, pas aux autres conifères). Les cônes mettent de trois mois à trois ans pour atteindre la maturité, et varient en taille de 2 mm à 600 mm de long. Chez certains les cônes sont ligneux, et une fois matures, les écailles s'ouvrent, permettant aux graines de tomber et d'être dispersées par le vent. Chez d’autres (Sapin pectiné et Cèdre de l'Atlas), le cône se désagrège pour relâcher les graines, et chez encore d'autres (les pins qui produisent des pignons de pin), les graines, ressemblant à des noix, sont dispersées par les oiseaux (principalement les casse-noix et les geais) qui cassent les cônes, plus mous particulièrement adaptés, et vont enfouir les graines dans le sol pour faire des réserves, certaines seront oubliées. Les cônes mûrs restent sur l'arbre pendant un temps très variable avant de tomber sur le sol ; chez quelques pins adaptés au feu, les graines peuvent être stockées dans les cônes jusqu'à 60-80 ans, et sont relâchées seulement quand un feu détruit l'arbre.

L'enveloppe peut être douce, charnue, de couleurs brillantes et est mangée par des oiseaux, les graines passent alors dans leurs déjections, sans les oiseaux il n’y a pas de disséminations car l’enveloppe charnue pourri avec la graine si elle n’est pas mangée, ou la graine a besoin des enzymes du tube digestif des oiseau pour réveiller la dormance. Ces enveloppes charnues (sauf le Genévrier commun) sont appelées arilles. Chez certains de ces conifères, le cône consiste en des écailles imbriquées les unes dans les autres, tandis que chez d'autres, le cône est réduit à seulement une enveloppe charnue entourant entièrement la graine.

Les cônes mâles ont des structures appelées microsporanges qui produisent un pollen jaunâtre, on peut facilement s’en apercevoir au printemps dans les flaques d’eau. Le pollen est libéré et transporté par le vent jusqu'aux cônes femelles. Les grains de pollen des espèces de gymnospermes produisent des tubes polliniques, tout comme ceux des angiospermes. Quand un grain de pollen atterrit près un gamétophyte femelle, il subit la méiose et fertilise le gamétophyte femelle. Le zygote résultant se développe en embryon, puis devient une graine. Par la suite, la graine peut tomber au sol et, si les conditions le permettent, se développer en un nouvel arbre.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 18 December 2012 - Historique - Discuter de cet article
Créé et mis à jour par visoflora

Variétés de Conifères

Araucaria

Araucaria (Araucaria heterophylla)

Famille : Araucariacées

Cèdre de Chypre

Cèdre de Chypre (Cedrus hevifolia)

Famille : Pinacées

Cèdre de l'Atlas

Cèdre de l'Atlas (Cedrus atlantica)

Famille : Pinacées

Cèdre du Liban

Cèdre du Liban (Cedrus libani )

Famille : Pinaceae

Cyprès bleu

Cyprès bleu (Chamaecyparis)

Famille : Cupressacées

Cyprès chauve

Cyprès chauve (Taxodium distichum)

Famille : Taxodiacées

Cyprès de l'Arizona (Cupressus arizonica)

Famille : Cupressacées

Cyprès de Lambert (Cupressus macrocarpa)

Famille : Cupressacées

Cyprès de Lawson

Cyprès de Lawson (Chamaecyparis lawsoniana)

Famille : Cupressacées

Cyprès de Leyland (Cupressocyparis X leylanii)

Famille : Cupressacées

Cyprès méditerranéen

Cyprès méditerranéen (Cupressus sempervirens)

Famille : Cupressacées

Douglas

Douglas (Pseudotsuga menziesii)

Famille : Pinacées

épicéa bleu (picea pungens)

Famille : pinacée

Epicéa commun

Epicéa commun (Picea abies)

Famille : Pinacées

Epicéa de Sitka

Epicéa de Sitka (Picea sitchensis)

Famille : Pinacées

Faux cyprès de Nootka

Faux cyprès de Nootka (Chamaecyparis nootkatensis)

Famille : Cupressacées

Filao

Filao (Casuarina)

Famille : Casuarinacées

If commun

If commun (Taxus baccata)

Famille : Taxacées

Libocèdre (Heyderia decurrens)

Famille : Cupressacées

Mélèze d'Europe

Mélèze d'Europe (Larix decidua)

Famille : Pinacées

Mélèze du Japon

Mélèze du Japon (Larix kaempferi)

Famille : Pinacées

Sapin de Nordmann

Sapin de Nordmann (Abies nordmanniana)

Famille : Pinacées

Sapin des quatre couleurs (Cryptomeria japonica)

Famille : TAXODIACEES

Sapin pectiné

Sapin pectiné (Abies alba)

Famille : Pinacées

Sequoia géant

Sequoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Famille : Cupressacées

Sequoia toujours vert

Sequoia toujours vert (Sequoia sempervirens)

Famille : Taxodiacées

Thuya d'Occident

Thuya d'Occident (Thuja occidentalis)

Famille : Cupressacées

Thuya d'Orient (Thuja orientalis)

Famille : Cupressacées

Thuya géant

Thuya géant (Thuja plicata)

Famille : Cupressacées

Tsuga hétérophylle

Tsuga hétérophylle (Tsuga heterophylla)

Famille : Pinacées

Quelques photos de Conifères

Pinus nigra subsp. nigra
Pinus nigra subsp. nigra
Pinus nigra subsp. nigra
Pinus nigra subsp. nigra
Cyprès du Bhoutan (Cupressus cashmeriana) -Rameaux pleureurs-
Cyprès du Bhoutan (Cupressus cashmeriana) -Aspect général-
Sequoia de Chine (Metasequoia glyptostroboides) -Tronc, feuilles et cônes-
Sequoia de Chine (Metasequoia Glyptostroboides) et Cyprès chauve (Taxodium distichum) de Vincennes
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
41 visiteurs connectés dont 3 Visofloriens : vanhée, bigmoustaches21, André