Le topinambour

Elements d'identification

Nom latin : Helianthus tuberosus
Famille : Astéracées
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Allongée [?]
Contour de la feuille :
Irrégulier(Denté, ...) [?]
Présence de poils :
Oui
Inflorescence :
Fleurs isolées et/ou grosse fleur [?]
Nombre de pétales :
Plus de cinq
Couleur de la fleur :
Jaune

Noms français

Le topinambour est aussi appelé artichaut de Jérusalem, truffe du Canada, poire de terre ou soleil vivace.

Le nom de "topinambour" résulte de la francisation du nom d'une tribu du Brésil, les Topinamboux, dont plusieurs membres furent amenés comme curiosité à Paris en 1613, ce qui conduisit Carl von Linné à croire à l'origine brésilienne de la plante, introduite en France à peu près à la même époque.

Description détaillée

C'est une plante vivace très rustique, résistante au froid, qui peut devenir envahissante à cause de ses rhizomes tubérisés. Elle peut atteindre jusqu'à 2,5 m de haut, avec de fortes tiges, très robustes. Son cycle est annuel.

C'est une espèce voisine du tournesol (Helianthus annuus) qui appartient au même genre.

Feuille

Ses feuilles, alternes, sont de forme ovale et pointue, rudes au toucher.

Tige

Les tiges sont forte et très robustes.

Fleur

Ses inflorescences sont des capitules entièrement jaunes groupés en panicule terminal, apparaissant de septembre à octobre. Les variétés cultivées ne fleurissent généralement pas.

Odeur

Distribution géographique

Cette espèce est originaire d'Amérique du Nord (États-Unis et Canada). Le topinambour fut observé pour la première fois par Champlain au Canada. La plante était cultivée par les tribus amérindiennes.

Elle fut introduite en Europe au début du XVIIe siècle. Elle s'est répandue ensuite par la culture dans les zones tempérées.

Milieux

Données autécologiques

Culture

Utilisation

Médecine (propriétés)

Cuisine

Sa consommation en tant que légume de rationnement lors de la Seconde Guerre mondiale a laissé dans certains pays d'Europe des mauvais souvenirs. En effet le topinambour (et le rutabaga) a vu sa consommation augmenter car il n'était pas, comme la pomme de terre, réquisitionné au titre des indemnités de guerre versées à l'Allemagne.

Les tubercules se consomment cuits de diverses manières : en salade, chauds en accompagnement, frits, en purée, sautés au beurre, etc. On peut aussi les consommer crus, râpés ou coupés en lamelles, comme des crudités dans de la vinaigrette. Leur saveur, considérée par certains comme très agréable se rapproche de celle des fonds d'artichaut ou des salsifis.

Il contient de nombreuses vitamines (notamment A, C et B3) et des sels minéraux (potassium), et des glucides essentiellement sous forme d'inuline, ce qui en fait un aliment assez pauvre en calories. On recommande son usage aux personnes diabétiques. L'inuline n'étant pas assimilée par l'organisme, elle peut provoquer des flatulences intensifiées par la cuisson à l'eau (sauf si on ajoute à l'eau du bicarbonate de soude ou une branche de céleri).

Usages

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 December 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Le topinambour

Topinambour - Helianthus topinambus
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
28 visiteurs connectés dont 2 Visofloriens : camellia_29, mamiemonique