Merisier

Elements d'identification

Nom latin : Prunus avium
Famille : Rosacées
Epineux :
Non
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Allongée [?]
Contour de la feuille :
Irrégulier(Denté, ...) [?]

Noms français

Cerisier des bois, Guigne, Bigarreau.

Description détaillée

Feuille

Les feuilles sont disposées de manière alternes sur le rameau, elles n'ont pas de poils, sont molles et pendantes. Elles sont grandes et lancéolées, dentées. Le pétiole porte deux glandes rouges à la base du limbe (la partie verte, la feuille à proprement parler).

Tige

C'est un arbre qui peut mesurer jusqu'à 25m de haut. Le tronc est assez droit. Comme la majorité des arbres fruitiers, il y a des rameaux longs comme tous les arbres mais aussi des rameaux courts avec plein de petits bourellets. L'écorce de l'arbre est brun-rouge brillante elle reste lisse longtemps avant de se détacher en lanières horizontales.

Fleur

Les fleurs sont blanches légèrement rosées parfois, et disposées en petits bouquets. Elles donneront de petites cerises (merises) dont le noyaud est plus important que la partie charnue. Elles sont rouges puis noires et pendent au bout d'un long pédoncule.

Odeur

Distribution géographique

On le trouve dans toute la France.

Commune et disséminée en plaine et basse montagne ; rare à très rare en région méditerranéenne. Jusqu'à 1700 m : de l'étage collinéen à l'étage montagnard où elle devient rare (surtout localisée dans les accrus).

Milieux

On le trouve fréquemment dans les haies il offre le gite et le couvert à plein d'oiseaux. Et les forêts collinéennes assez claires.

Haies, bois, essentiellement dans les forêts collinéennes et de l'étage montagnard inférieur. Se rencontre aussi dans les forêts ripicoles.

Données autécologiques

Espèce de demi-ombre. Optimum sur sol profond, à bonne rétention en eau : espèce mésophile craignant l'hydromorphie.
Caractère indicateur : neutrocline à amplitude moyenne.

Culture

On s'en sert comme porte greffe pour des arbres fruitiers.

Utilisation

Médecine (propriétés)

Les queues de merises sont diurétiques.

Cuisine

Les merises sont commestibles quoiqu'amères, mais on s'en sert en distillerie pour la confection de kirch.

Usages

C'est un bois très recherché car ses cernes sont bien marquées, ce qui fait de beaux dessins. Le bois a une densité moyenne et se travaille bien. On l'utilise en ébénisterie, en tranchage ou en sciage pour les meubles de style.
C'est un bois médiocre en chauffage.
L'écorce comporte beaucoup de tannin il a donc servit pour tanner les peaux.

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 December 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Merisier

Le Merisier...Prunus avium
Merisier...Prunus avium...ou Cerisier des oiseaux
 Merisier...Prunus avium
Prunus avium
Prunus avium
Merises
Cerisier ?
Merisier en fleur
Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
12 visiteurs connectés