Noyer commun

Elements d'identification

Nom latin : Juglans regia
Famille : Juglandacées
Epineux :
Non
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Composée [?]
Contour de la feuille :
Lisse [?]

Noms français

Noyer royal, Noyer noir, Goguier, Calottier, Noguier, Ecalonnier, Gojeutier.

Description détaillée

C'est un arbre assez commun en France et même en Europe.
Petit arbre de 10-25 m. Méso à macrophanérophyte. Caducifoliée.
Longévité : 300-400 ans.

Feuille

La feuille du noyer est une feuille composée d'un nombre impair de folioles.

Feuilles alternes, composées pennées, à 5-9 folioles ovales, grandes (longues de 6-15cm), la terminale plus grande, entières, glabres. Pétiole renflé à la base.

Tige

Le noyer a une croissance rapide et peut atteindre 20-25m, son écorce est gris clair.

Fleur

Les fleurs mâles sont regroupées en chatons pendants, et les fleurs femelles disposées à l'extrémité des rameaux par deux le plus souvent.

Elles donnent des fruits, les noix qui sont des drupes (le brou), à l'intérieur desquelles on retrouve un noyau (la noix) qui renferme une amande (partie que l'on mange)

Odeur

Les feuilles ont une odeur proche de la térébenthine

Distribution géographique

La répartition du noyer est limité au nord par les gelées printannières, qui si elles se font trop tard, lorsque l'arbre s'est déjà réveillé, peuvent geler les nouvelles pousses et donc empécher la floraison et donc la fructification.
Ceci limite aussi sa présence en montagne.

Espèce originaire des Balkans, plantée depuis l'époque gallo-romaine et cultivée un peu partout. Parfois subspontanée dans des forêts alluviales (vallée du Rhin).

Milieux

Subspontanée dans certaines forêts ripicoles, chênaies, érablières, tillaies.

Données autécologiques

Recherche un climat assez doux : sensible aux gelées printanières dans le Nord de la France. Espèce héliophile ou de demi-ombre. Espèce mésophile à mésohygrophile.
Caractère indicateur : neutrophile.

Culture

C'est un arbre que l'on cultive pour ses fruits, son bois, et le brou.

Utilisation

Médecine (propriétés)

Feuilles et brou amers, astringents, toniques, antiscrofuleux, antileucorrhéiques, vermifuges, résolutifs et détersifs. Huile vermifuge.

Cuisine

On peut fabriquer du vin de noix avec des noix cueillies très jeunes.

La tarte aux noix: excellente, il faut pour cela remplir un bol d'amande de noix. Puis on mélangera de la crème fraiche et du sucre on mélangera le tout que l'on disposera sur une pâte à tarte. On enfourne on laisse dorer et on peut déguster simplement comme cela ou accompagner avec de la crème fraiche.

Usages

Le bois : c'est un bois dur, veiné et coloré que l'on utilise en ammeublement principalement en placage. C'est un arbre que l'on ne tronçonne pas, mais on l'arrache pour sortir sa souche que l'on exploite aussi en placage sous le nom de ronce de noyer, car les cernes et les veines du bois décrivent de très jolis dessins naturels.

Le brou : c'est la partie verte qui entoure la noix à proprement parler, le brou est utilisé en menuiserie pour faire une teinte plus ou moins foncée en fonction de la concentration, pour cela il suffit de faire sécher le brou de noix pour qu'il devienne noir. C'est lui qui colore les mains des rammasseurs de noix.

La noix : on utilise uniquement l'amande contenue dans la partie dure, elle peut être consommée fraiche, ou comme fruit sec, on peut aussi la presser pour obtenir de l'huile de noix.

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 décembre 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Noyer commun

Arbre à identifier
Les Noix
Noyer commun ( Juglans regia)
Noyer commun - Juglans regia - Juglandacées
Noyer
Noyer (feuilles et fruits).
Fleurs femelles du noyer
Fleurs du noyer
Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
9 visiteurs connectés