Saule blanc

Elements d'identification

Nom latin : Salix alba
Famille : Salicacées
Epineux :
Non
Disposition des feuilles :
Alternée [?]
Forme de la feuille :
Allongée [?]
Contour de la feuille :
Irrégulier(Denté, ...) [?]

Noms français

Saule blanc, saule commun, saule argenté, saule des viviers, osier blanc.

Description détaillée

Le saule blanc se caractérise par un tronc droit, une cime ample formée de nombreux rameaux dressés, mais le plus souvent il est étêté périodiquement et prend un port en têtard très caractéristique.

Petit arbre de 5 à 25 m dont la longévité est faible. Il offre une croissance rapide.

Feuille

Les feuilles sont disposées de manière alterne, de formes lancéolées à allongées, elles sont vert-grisâtres recouvertes de soie sur les deux faces.

Tige

Les rameaux sont grêles, allongés, flexibles, pubescents, et de couleur jaune ou rougeâtre.

Son tronc est court et à grosses branches.
Son écorce lisse se crevasse avec l'âge.
L'écorce du vieil arbre est épaisse, à crevasses longitudinales nombreuses et profondes.

L'arbre peut atteindre 20-25m de hauteur, et jusqu'à 1m de diamètre.

Fleur

Les fleurs apparaissent en avril-mai, pour donner des capsules allongées s'ouvrant par deux valves.

Odeur

Distribution géographique

L'espèce est originaire des régions tempérées et froides de l'hémisphère nord.

On rencontre le saule blanc dans toute l'Europe.

Milieux

On le rencontre surtout au bord de l'eau, dans les alluvions.

Cette espèce préfère les situations ensoleillées et les sols basiques ou neutres mais riches en eau.

Données autécologiques

Il préfère les sols légers, frais, voir humides.

Culture

Il se bouture très facilement.

Utilisation

Médecine (propriétés)

L'écorce de saule est utilisée en médecine traditionnelle depuis plus de 2500 ans.

Jusqu'à la fin du XIX° siècle, on utilisait encore l'écore de saule.

En Chine son utilisation remonte au V° siècle avant notre ère, en tant qu'analgésique. Les médecins grecs prescrivaient le saule pour réduire la douleur et faire tomber la fièvre.

Les Amérindiens faisaient une grande utilisation du saule blanc en tant qu'anti-douleur et fébrifuge. Au Moyen age, son usage était très développé en Europe, pour réduire les vomissements et traiter les verrues.

Cuisine

Usages

On le plante encore pour fournir des harts et de l'osier. Son bois est très rarement utilisé car les arbres présentent souvent des tares.

Plante mellifère, bois homogène, stable, facile à travailler et se courbant facilement. Utilisé en vannerie et comme bois de sculpture. En vannerie, l'arbre est souvent cultivé et traité en têtard pour obtenir de l'osier.

Dictons et anecdotes

Protection

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 06 décembre 2012 - Historique - Discuter de cet article

Quelques photos de Saule blanc

Salix alba
Saule blanc
Saule remarquable -10/13
Châtons mâles de saule blanc
Saule blanc - Salix alba
Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
25 visiteurs connectés