Amanita rubescens - Amanite rougissante.2

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Amanita rubescens - Amanite rougissante.2
Description :

CHAPEAU : 5 à 15 cm, globuleux puis convexe, enfin étalé ; blanchâtre à brun clair plus ou moins marbré de rose ; couvert de plaques écailleuses ou de petites verrues blanches, grises ou brunâtres.BIOTOPE : espèce mycorhizique. Commune partout, du printemps à l'automne en tout terrain, bois (toutes essences), taillis, bruyères.

Auteur :
Postée le 15 octobre 2015 par miami2000 (Contact)

Lat/Lon : 47,63008/7,12033
(Voir sur la carte)

Numéro de la photo : 104339

61 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Genre Amanite ? Le pire et le meilleur...

- Le pire : l'amanite phalloïde (oronge verte, calice de la mort...).
. La dose fatale pour le consommateur est estimée approximativement à une trentaine de grammes (un petit chapeau de ce champignon).
A savoir que séchage, congélation, forte cuisson et toutes autres manœuvres sont sans effet sur cette espèce qui fit rendre l'âme à des rois et à un empereur au moins.

- Le meilleur (sur le plan gustatif) : la très savoureuse amanite des Césars (oronge) aux lames jaunes. A ne pas confondre avec l'amanite tue mouches (lames blanches)
L'amanite rougissante est également considérée comme excellent comestible (bien cuire).
Se souvenir quand même que les champignons sauvages dits "comestibles" sont les moins toxiques ! Giacomini).
André


Bon comestible, à manger bien cuit ( car contient des substances hémolytiques )

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
17 visiteurs connectés dont 1 Visoflorien : cbdvapegenius