Cepaea sp...

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
variation de taches  1Photo précédente :
variation de taches 1
Cepaea sp...
Description :

L'escargot des forêts : Coquille globuleuse, de grande taille (même si ici il semble jeune), présentant une forte variation jaune sans bandes spirales et jamais de dessins irréguliers sur la coquille. L'aspect est lisse, brillant et l'ouverture est blanche.
Lorsque je me suis penchée pour le photographier, il s'est arrêté, s'est relevé pour me voir, puis sans doute ne me jugeant pas dangereuse, a continué sa route.

Auteur :
Postée le 13 October 2014 par Charlie07 (Contact)

Numéro de la photo : 97303

38 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Bon alors je reprends : "Ooooohhhhh ! Le joli petit escargot jaune ! Clic !" Non vraiment je ne vais en baver pour un escargot... petite bête sympathique que je ne mange même pas du reste. Qu'il soit des bois ou des prés... après tout il fait sa vie comme il veut. Moi et ma manie des sp (c'est plus fort que moi !)... Pfou !
Ma recherche m'a tout de même permis d'apprendre que des escargots carnivores sont maintenant en France... Brrr !

Bonjour,
on pourrait dire qu'une argumentation essentiellement basée sur l'habitat en ce qui concerne l'espèce proposée (C. sylvatica) est un critère peu fiable.
En effet, les 2 autres espèces que je cite (C. hortensis, C. nemoralis) vivent tout autant dans les bois ou forêts que l'escargot "des bois".
Kerney et Cameron (des autorités en la matière) disent pour l'habitat de chacune des 3 espèces citées : "bois ou forêt".
Sans aller jusqu'à la dissection – parfois nécessaire – chez les gastéropodes, une simple vue bien claire du péristome aurait été souhaitable : couleur et épaississement notamment). Ceci dit, je ne suis pas non plus un malacologue très averti
Bon app. comme disent les jeunes.
André

Bonjour,
on pourrait dire qu'une argumentation essentiellement basée sur l'habitat en ce qui concerne l'espèce proposée (C. sylvatica) est un critère peu fiable.
En effet, les 2 autres espèces que je cite (C. hortensis, C. nemoralis) vivent tout autant dans les bois ou forêts que l'escargot "des bois".
Kerney et Cameron (des autorités en la matière) disent pour l'habitat de chacune des 3 espèces citées : "bois ou forêt".
Sans aller jusqu'à la dissection – parfois nécessaire – chez les gastéropodes, une simple vue bien claire du péristome aurait été souhaitable : couleur et épaississement à comparer chez ces 3 postulants).
Bon app. comme disent les jeunes.
André

Des explications ? Voyons... nous sommes ici dans une gorge de moyenne / basse montagne (cf, le cliché du pont de la Cance posté le même jour pour se donner une idée de l'environnement). Il m'a paru logique de le considérer "de forêt" étant entourée de végétation sauvage. Hortensis me parait donc beaucoup plus improbable que sylvatica. Voici mon raisonnement... mais ce qu'on prend pour une évidence peut quelque fois mener à l'erreur. Mon explication / argument tient-il la route ? Que je sache pour la fois prochaine.

Bonne soirée andré

Charlie07 " Quel confère ? Je ne peux grossir plus et l'autre cliché où il relève "la tête" pour me regarder ne vous en apprendra pas plus... ".

Tout cela est exact. Et donc si "on ne peut en apprendre plus", c'est bien que le doute plane sur l'identité certaine de ce gastéropode.
D'où mon cf. (= confère = à examiner, à comparer...), pour moi Cepaea.cf. sylvatica serait autant à considérer que Cepaea.cf. hortensis ou Cepaea.cf.nemoralis. Sauf explications convaincantes auxquelles on est tout près à adhérer.
Bonne soirée.
André

Quel confère ? Je ne peux grossir plus et l'autre cliché où il relève "la tête" pour me regarder ne vous en apprendra pas plus... Je vois, c'est comme les fleurs... suffit pas de la photographier de face pour pouvoir l'identifier, faut les feuilles, la tige, le calice, l'endroit, laltitude, etc. Et même avec tout ça, des fois ça ne suffit pas encore.

Mériterait un cf. ce Cepaea.
André

Ben, c'est que je ne l'ai pas ramené à la maison...

J'aurais plus penché vers la forme jaune de Cepaea hortensis sans bande.
Mais faudrait voir le péristome en gros plan.
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
25 visiteurs connectés dont 2 Visofloriens : land(Modérateur), curieuse