Clitocybe nebularis - Gris de sapin

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
 Clitocybe nébuleuxPhoto précédente :
Clitocybe nébuleux
Clitocybe nebularis Photo suivante :
Clitocybe nebularis
Clitocybe nebularis - Gris de sapin
Description :

Pousse sous les sapins, en lisière de forêt, à des endroits aérés.
A ne jamais consommer frais car il provoque des troubles intestinaux.
Il doit être séché (c'est ainsi que le je préfère)ou blanchi 2 fois longuement en jetant la première eau. Une poignée de gris, lavés et réhydratés, mélangée à d'autres espèces donne une excellente croûte aux champignons.
Mais André est sceptique.

Auteur :
Postée le 31 octobre 2014 par SAINTANAISE (Contact)

Lat/Lon : 47,49449/6,53231
(Voir sur la carte)

Numéro de la photo : 97639

4495 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Je ne supporte plus de manger les champignons (indigeste, y compris les champignon de Paris) depuis que j'ai développé une allergie à la pénicilline. Tant pis pour la gastronomie et la foire aux champignons ligérienne où l'on y trouve une excellente soupe aux champignons préparée par un chef cuisinier.

Les "gris de sapins" sont réputés et recherchés par certains qui s'en régalent quand d'autres se retrouvent avec une diarrhée sévère.

Comme pour tout et toujours, le discernement, la prudence et la prise en compte de l'expérience des autres et de soi-même sont de mise. Nous ne sommes pas tous égaux sur le plan du métabolisme (dégradation des aliments pour produire de l'énergie). Loin de là et ce n'est pas valable que pour les champignons : L'alcool, le sucre, le gras, la viande, le sel, les fruits à coque ou autres, les légumes, etc.

En somme, les champignons sont un met de connaisseur.

Ou alors annoncez la Bonne Parole : ceux qui l'annoncent ne peuvent être empoisonnés par aucun breuvage, suivant les Saintes Écritures. Quand bien même, ils sont certains de la Vie éternelle.

Si vous n'êtes pas croyants ou alors pas pressés de partir au Ciel ni aux toilettes, la prudence est donc de mise !

Bien à vous

Christophe

"syndrome intestinal grave", "troubles intestinaux" : franchement je ne vois pas où est le plaisir gastronomique si c'est pour se retrouver à l'hôpital !

SAINTANAISE
"Pousse sous les sapins, en lisière de forêt, à des endroits aérés".
Lors de nos sorties, nous le trouvons tout autant sous feuillus que sous conifères.

"…Mais André est septique".
André serait plutôt sCeptique…

Et André pense qu'il est dommage d'insister sur "la comestibilité" de ces champignons qui sont la cause d'intoxications reconnues avec syndrome intestinal grave (dixit par exemple G. Eyssartier ou encore le Docteur Lucien GIACOMONI, le plus connu des mycotoxicologues de l’Hexagone).
Je citerai également Roger Heim (académicien et ex directeur du Muséum d'Histoire Naturelle) qui disait : " les champignons comestibles sont les moins toxiques de tous .
A méditer, avant de consommer quoi que se soit de fongique.
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
14 visiteurs connectés