CONSOUDE officinale

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
CONSOUDE officinale
Description :

CONSOUDE officinale
Symphytum officinalis, Famille : Borraginacées
Grande consoude, Herbe aux coupure, Herbe aux charpentiers, Langue de vache, Oreille d’âne, Toute-bonne…

Du grec “symphyein” : “souder”, la Grande consoude a la réputation d’être cicatrisante depuis l’Antiquité. La science a depuis confirmé la présence d’un élément cicatrisant dans son rhizome. La Consoude présente une grosse tige dressée, quadrangulaire, ailée et couverte de poils, comme ses grandes feuilles, lancéolées et décurrentes. Les fleurs offrent une gamme de couleurs allant du violet au blanc-jaune. En forme de clochettes à cinq lobes, elles se réunissent en grappes scorpioïdes.

La Consoude peut être utilisée pour préparer un purin activateur de compost ou comme engrais au pied des plantes, en complément du purin d'Ortie.

Auteur :
Postée le 21 juin 2013 par davvox (Contact)

Numéro de la photo : 84538

1381 vues - 1 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

Car un complément d'information ne nuit à personne
car ce n'est pas moi qui invente ses vertus,
car je suis inconditionnel de plantes médicinales et que c'est pauvre à ce sujet sur ce site.
et, par ailleurs rédacteur de site, je sais très bien que "chacun ne va pas y aller voir" s'il ne le sait pas déjà, la meilleure info n'étant pas celle disséminée mais centralisée,
et que qui te dis que comme toi je ne sors pas ces précieuses infos d'un livre,
d'ailleurs quelle différence avec le net, à part un conflit de génération stérile....
et puis il n'y a pas que google dans la vie du net...

"Santé et beauté par les plantes" Jeanne Audy et Jean Fondin, Editions Edita Lausanne, préface du docteur soubiran
"Plantes médicinales" Nature poche Pamela Forey, Ruth Lindsay, Editions Gründ,
"Plantes aromatiques et médicinales", illustré par Christine Hart-Davis, Editions Bob Press
"Remèdes naturels" Claude Gardet, Edition Jean Paul Gisserot
"Encyclopédie Botanica", Editions Place des victoires
et j'en passe... de références dans ma bibliothèque.
et enfin il y a bien des touches personnelles dans ce sujet, ne serait-ce que toutes mes photos issues de MON jardin que je chéris et que je m’évertue à enrichir et faire croitre à la force du front et du poignet plus qu'à celle du clavier.

Bonjour,
de quelles utilités peuvent être ces copier-coller régulièrement capturés sur Google ?
Ce qui est d'ailleurs loin d'être une référence...
En outre, chacun s'il le désire peu fort bien "y aller voir".
Ces manières de faire semblent se généraliser quelque peu, c'est fort dommage.
Quelques mots personnels sont mille fois plus intéressants et appréciés.
Désolé dawox mais où est l'apport d'une touche personnelle sur ce sujet ?
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
13 visiteurs connectés