coprinus comatus

Coprin cheveluUne photo de :
Coprin chevelu (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
coprinus comatus
Description :

Photographié le matin de bon heure en lumière naturelle, les rayons du soleil étaient obliques, ce qui explique sa couleur un peu jaunâtre, mais il était bien blanc.

Nous trouvons ce coprin souvent dans l'herbe des prés et au bord des routes.
C'est un bon comestible à l'état jeune.

Auteur :
Postée le 19 octobre 2017 par milord (Contact)

Lat/Lon : 47,19803/2,39524
(Voir sur la carte)

Numéro de la photo : 115511

38 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Oui, André, je te crois, car moi même j'en ai déjà mangé plusieurs fois (cuit et jeunes bien sûr) et je n'ai jamais eu de problèmes, en plus il est très bon, par contre, je n'ai pas bu de vin, de toute façons, je ne consomme aucun alcool !

Mes collègues mycologues et moi-même assurons les mycophages que ce coprin est l'un des très rares champignons pouvant se manger cru (seulement le chapeau qu'on "dévisse" aisément du pied).
Evidemment quand il est tout jeune, bien blanc, consommé de suite (dans la demie journée maxi) et sans excès.
Ce qui devrait lever les doutes que certains peuvent émettre sur ce coprin.
André

Pour les Coprins du groupe noirs d'encre, oui, c'est clair, pour ce que j'ai mis sur le Coprin chevelu, j'ai relevé ça sur internet ainsi que sur certains de mes guides de champignons.

Y a-t-il eu déjà des problèmes à ce niveau ?

Réagit-il également avec certaines molécules médicamenteuses que les gents peuvent prendre ?

Certaines personnes en consomment-elle en trop grande quantité ?

Maintenant, je ne sais pas, peut-être ne vaut-il mieux pas tenter de faire un essai !

Si on ramène les choses à leur juste réalité, on dira que seuls les coprins du groupe des noirs d'encre (Coprinus atramentarius, C. romagnesiana, C. acuminatus) provoquent de fortes sueurs et rougeurs, nausées et problèmes cardiaques. Même crus...

Si en outre, on les consomme avec de l'alcool (même plus tard dans la journée),ces malaises vont s'aggraver (syndrome coprinien = effet antabuse).

Je n'ai nulle connaissance d'aucun cas d'intoxication du au coprin chevelu (Coprinus comatus malgré son nom ! )alors que ce champignon a toujours été très consommé.
André

CADIEN,

Est il vrai qu'on ne doit pas le consommer avec de l'alcool? Possède t-il les mêmes caractéristiques que coprinus atramentarius

La consommation d'alcool avec les coprins est fortement déconseillée car elle peut provoquer des accidents circulatoires ou cardiaques graves.

Il faut boire de l'eau car il ne supporte pas le vin et risque parfois de devenir toxique à son contact.

Est il vrai qu'on ne doit pas le consommer avec de l'alcool? Possède t-il les mêmes caractéristiques que coprinus atramentarius?

André,

Bon comestible certes mais attention aux résidus des pots d'échappement en bord de route.... et peut-être aussi aux pipis de nos amis les toutous.

Oui en effet, ce champignon n'est pas très protégé de la pollution.

Bon comestible certes mais attention aux résidus des pots d'échappement en bord de route.... et peut-être aussi aux pipis de nos amis les toutous.
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
24 visiteurs connectés dont 1 Visoflorien : Marie laurence