Felis silvestris - Chat sauvage

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Ocelot (Leopardus- pardalis)Photo précédente :
Ocelot (Leopardus- pardalis)
Felis silvestris - Chat sauvage
Description :

Un Chat forestier juvénile recueilli en Franche-Comté et qui va rejoindre le centre de soins de la faune sauvage régional. C'est le deuxième que je relaie cette année.
A première vue, rien de le distingue trop d'un chaton domestique...
Photo pas très nette car j'ai pris toutes les précautions pour ne pas le déranger.

Auteur :
Postée le 16 October 2019 par SAINTANAISE (Contact)

Numéro de la photo : 123268

69 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Le gros problème avec les chats "sauvages" de leurs vrais noms chats forestiers (Felis silvestris)est le croisement avec les chats domestiques (Felis catus), domestiqués, errants ou harets.
Ces croisements sont la menace majeure de la perte d'identité de Felis silvestris.
André

Adorable!!ressemble à ma petite chatte de gouttière...

Bonsoir
Je me permets de reproduire les données suivantes, extraites de l'Atlas des Mammifères du Nord Pas de Calais, dont j'ai eu l'honneur de coordonner la réalisation

Différences morphologiques entre Chat forestier et Chats féraux tigrés (chats errants et chats harets).

- Le Chat forestier est de stature supérieure à celle du Chat haret dont la silhouette est plus courte, plus ronde. Il dégage une impression de puissance renforcée par la grande robustesse des membres.
- Face : 2 raies noires parcourent les joues.
- 4 à 5 rayures noires vont de la région frontale à l’espace cervical.
- Bande dorsale noire, unique, très visible allant du milieu du dos jusqu’à la racine de la queue sans s’y étendre plus loin.
- Rayures sur les flancs et sur l’extérieur des pattes.
- Queue cylindrique et épaisse, tronquée à son extrémité avec anneaux noirs, fermés, en nombre variable.
- Longueur des poils de la queue supérieure à celle du Chat domestique (critère important).
- Crâne : principal matériel pour distinguer les 2 chats (hors de portée d’un naturaliste amateur).
André

Bonsoir André,
C'est bien un Chat forestier, femelle de 600 g. Il a été recueilli dans le nord de la Haute-Saône.
Je ne connais pas les circonstances de sa découverte. J'ai seulement fait le relais entre la Haute-Saône et le Jura.

En août, j'en ai pris un en charge, recueilli dans les jardins de la préfecture du Doubs. On se demande bien comment il a échoué à cet endroit. Deux hypothèses : Il est venu du massif forestier de la Chapelle-des-buis ou il a été trouvé en forêt et la personne la déposé à cet endroit où une dame nourrit les chats domestiques ??
Cordialement
Saintanaise

Où (biotope) ce chat a t-il été recueilli ?
Peut-on au moins voir la queue complète et le dessus du dos.
André ("impliqué" dans l'inventaire régional et la reconnaissance du chat forestier)

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
41 visiteurs connectés dont 3 Visofloriens : louis24k(Admin), curieuse, fanfan33