Gros Pb sur un Sorbier

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
inconnuePhoto précédente :
inconnue
à identifierPhoto suivante :
à identifier
Gros Pb sur un Sorbier
Description :

Bonjour à tous,

J'ai un très gros problème sur un sorbier ( des oiseaux) , je pense que c'est sa fin, mais je voudrais votre avis.
J'ai planté cet arbre en fin 2013, il faisait plus de 2 m, acheté chez un pepinieriste réputé sur Internet (j'en ai acheté 3 en tout, les autres n'ont pas de pb)

Malheureusement j'ai planté cet arbre, près de ma maison, à un endroit où un tilleul de Henry avait crevé à cause d'un champignon ( éviter de replanter au même endroit, je sais...)
Le sorbier se portait bien, il a des fruits en ce moment, mais je viens de m'apercevoir qu'il a trou qui va jusqu'au centre de l'arbre. Ce trou est juste au dessus d'un manchon de protection contre les chevreuils.
J'ai gratté pour voir ce qui était dans ce trou et je pense avoir vu des "ailes" d'un parasite.
Que faire:
- boucher le trou au goudron de Norvège ( je suis sceptique) bien que certans arbres comme le frêne survive uniquement par le bois contre l'écorce.
- Couper l'arbre et le brûler et vite refermer le trou pour engazonner.

Merci pour vos conseils, toujours éclairés.
seppi

Auteur :
Postée le 10 juillet 2017 par SEPPI (Contact)

Numéro de la photo : 114123

84 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Bonjour à tous,
Merci land pour tes commentaires.
Pour l'instant l'arbre résiste bien: pas de feuilles perdues.
On a l'impression que la chirurgie que je lui ai faite l'a laissé indifférent. C'est d'ailleurs assez normal, je n'ai fait qu'enlever du bois pourri.
Le tuteur est suffisamment fort pour passer l'hiver je pense.
Il n'y a plus qu'à attendre le printemps.
A+
Seppi

PS Je reviens sur le goudron de Norvège. J'en ai, mais n'en ai pas mis pour l'instant. J'ai lu qlq part que son usage était discuté: cela favoriserait les bestioles qui se mettent dessous.
Qu'en pensez-vous?

Pelot dit tout bien dans son explication du 14 (TOUS les arbres croissent par le tour, par l'écorce) sauf que le bourrelet cicatriciel va continuer à grandir qu'on recoupe chaque année ou pas (ça se fait tout seul dans la nature ^^).
Surtout pas de colliers de serrage!
Il fallait nettoyer le BORD de la plaie, l'écorce, avec une lame tranchante, il était inutile de creuser le coeur, le goudron de Norvège conseillé par Pelot aurait éliminé insectes et fongus sans fragiliser plus (il était inutile de creuser)
C'est l'arbre lui-même qui cicatrise, aucun produit de peut le faire à sa place, mais un peu de compost/engrais à son pied peut l'aider/accélérer
Il est assez jeune pour que ça ne laisse quasiment pas de trace et son tuteur est suffisant
Les blessures à l'écorce faites par les tondeuses sont bien pires que celles-là et ils n'en meurent pas toujours

Bonjour à tous,
Pelot,
je vais attendre l'automne et en commander un autre. Ici c'est un arbre qui ne pousse pas naturellement dans les bois.
je vais commander chez un pépiniériste reconnu ( Bauchery) dans le Loir et Cher.
Le seul problème c'est que je suis encore obligé de mettre en plus du tuteur, une protection anti-chevreuil (grillage assez haut sur trois poteaux.
D'ailleurs je crois que celui qu est malade avait été attaqué ( mordu) juste au-dessus du manchon de protection que je mets en plus du grillage. Le chevreuil avait du se mettre sur ses pattes arrière et s'appuyer sur le grillage pour atteindre le tronc.
les arbres de pépinière les attirent au début, car ils sont "shootées" aux hormones
A+
Seppi

Bonsoir, si vous tenez vraiment à avoir un Sorbier des oiseaux, je vous conseille d'en planter un autre au cas où le premier continuerait à avoir des problèmes(la différence d'âge ne serait que de 4 ans, peu pour un arbre) quitte à enlever un des deux plus tard en cas de gêne. Dans ma région on peut facilement trouver des plants de semis non autorisés dans les sous-bois.

Bonjour à tous,

Merci pour tes conseils Pelot.

Voici où j'en suis:
-j'ai curé tout ce qui était pourri, il reste à peine la moitié du tronc sur 10 cm
- ensuite j'ai percé un trou en haut du creux interne et j'y ai injecté à la seringue de la bouille bordelaise avec un insecticide ( j'ai cru voir des bestioles...)

Pour la suite il faudrait que je renforce cette partie du tronc mais avec quoi?
Ensuite j'envisage de faire tenir mon renforcement avec des colliers de serrage, que je peux agrandir si l'arbre grossit ( on peut toujours rêver...)
De toutes façons il y aura un tuteur à vie jusqu'à cette hauteur.
Donc deux questions:
- avec quoi pourrais-je "combler" le vide du tronc?
-faut-il mettre du goudron de Norvège sous le comblement? Le goudron de Norvège ne devient pas assez dur , me semble-t-il pour combler.

Pour l'instant la tête de l'arbre, ses feuilles et fruits n'ont pas bougé ni flétris...

Merci pour vos conseils.

PS puis-je coller une autre photo dans cette discussion ou dois-je la mettre ailleurs?

Il est possible de faire refermer le trou : il faut couper superficiellement tout autour de l'ouverture une pelure d'écorce et mettre du cicatrisant (le goudron de norvège convient très bien) : au printemps prochain un bourrelet de cicatrisation va se former autour et réduire le diamètre du trou. Il faut recommencer à l'automne suivant couper l'écorce du bourrelet côté ouverture... un nouveau bourrelet va se former : en 3 ou 4 ans le trou est bouché. Par contre cela n'empêche pas le bois de coeur de pourrir (le bois interne n'est pas indispensable à la vie de l'arbre : seule la nouvelle couche externe formée chaque année est utile). L'arbre peut vivre longtemps creux, seulement il est plus fragile lors des gros coups de vent.
Comme l'arbre n'est pas trop vieux, son remplacement peut être envisagé. Si je voulais un sorbier des oiseaux, je récupérerais un plant dans un bois ou une forêt, on en trouve beaucoup qui poussent sans avoir été plantés
, cela ne nuit pas, ces plants sauvages sont considérés comme des envahisseurs.

Bonsoir,

mamiemonique,

J'ai creusé ( comme le laboureur de Jean de la Fontaine).
Sous un trou de 1 cm2, j'ai découvert l'horreur:
-sur 10 cm la moitié du tronc "pourri"
- au dessus encre 8 cm où le tronc est creux , bouffé par la vermine.
J'ai fait un curage, appliqué une très forte dose de bouillie bordelaise avec un insecticide.( OH!)
Car le reste de tronc me semblait encore solide.
Mais la maladie est encore 8-10 cm au-dessus en milieu de tronc.
( vu avec un fil de fer)
Demain je vais faire un trou avec la perceuse pour injecter ma solution " miracle"
Je suis alsacien et je n'abandonne pas si vite, même si c'est très compromis...
Photos à venir
A+
JM

Ce chancre ressemble beaucoup à celui de mon cognassier : le chancre nectrien. Comme si la branche avait été blessée. Après avoir fait le tour du problème, je me borne à brûler les branches à mesure qu'elles meurent. Et la progression est rapide. J'espère que tu auras plus de chance pour ton sorbier.

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
38 visiteurs connectés dont 2 Visofloriens : dahu26, gaufrette777