identification champignon (b)

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
plante aquatiquePhoto précédente :
plante aquatique
Herbe ou pas?Photo suivante :
Herbe ou pas?
identification champignon (b)
Description :

nouveau champignon inconnu

Auteur :
Postée le 28 October 2014 par ar zant (Contact)

Numéro de la photo : 97571

229 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Où voit-on quelconque prétention ou vanité dans ce post ?

En mycologie, on appelle cortine un voile partiel et filamenteux, souvent fugace, qui relie le bord du chapeau à son pied.
Le genre "Cortinaire" prend son nom de ce vestige de voile où il est typique.
Il est toujours de couleur rouille chez ce genre.
Or ici, on ne voit rien de cela. Donc pas cortinaire comme précédemment démontré.

Quant au qualificatif de "déterminateur en mycologie" que s'attribue le dit Henri CLERE, cela n'a jamais existé et cette personne n'a d'ailleurs su que répondre à mes arguments.
Ces gens sont dangereux dans leurs allégations, avec pareil titre usurpé ils pourraient convaincre des personnes lambdas de consommer des espèces toxiques, d'où ma réponse volontairement acerbe car visant à ramener de telles personnes à la raison.

André, qui s'estime qualifié en la partie(administrateur d'une société mycologique, chargé d'inventaire des espèces fongiques,,. Près de 40 années de terrain, des centaines de sorties, d'expositions,etc.),

A mon humble avis, au moyen de ce site, chacun cherche à se renseigner ou à renseigner les autres ; au mieux, mais sans prétention, et parce que nous partageons les mêmes valeurs "végétales" (encore que les champignons n'appartiennent pas, à proprement parler, à cette catégorie) . tout cela pour dire que je trouve le commentaire très "suffisant" de André péjoratif à l'égard de Henri Clere.
Je ne les départagerai pas ; mais en voyant la photo, j'ai immédiatement pensé aux Armillaires que je connais bien, mais pour penser aussitôt après à des Cortinaires ...difficile de se prononcer sur une seule image dans ce cas, mais en tout cas, les armillaires ont un pied longiligne, et non renflé !

Bonsoir

Ce "titre" de "déterminateur en mycologie" n'existe pas en France, pouvez- vous nous en dire plus à ce sujet ?...

Monsieur le déterminateur, où voyez-vous là des cortinaires ?
En effet :
- les cortinaires ne poussent pas en touffes comme sur la photo présentée.
- nulle cortine sur les champignons de la photo et le voile partiel filamenteux est de couleur jaunâtre, la sporée ne sera donc pas brun-rouille, comme celle des cortinaires.
- vous dites : "peut-être pas cortinarius praestans", Ne ressemble en rien en effet à ce Phlegmacium qui a le chapeau visqueux, marbré de restes de voile blanchâtres, le stipe zébré de bracelets violetés et non bulbeux etc... En outre, la question n'est pas posée quant à un éventuel cortinaire.
- "je pencherais plus pour une variété de cortinaire". Pas variété mais espèce.
- " il existe une grande quantité de différents cortinaires ". Hé oui, jusqu'à 2500 selon les auteurs...Mais ici ça n'est ni un myxacium, un phlegmacium, un sericeocybe, ou un Telamonia etc. donc pas un cortinaire.

Quant à la cortine (voile partiel arachnéen de quelques milligrammes donc quasiment insignifiant), nul n'a jamais démontré qu'elle détériorait les cellules rénales et surtout "jusqu'à vingt ans plus tard...". Il n'en est pas de même pour la chair de C. orellanus par exemple (mortel).

Personnellement, si j'avais à me prononcer sur ces champignons, mal renseignés, j'irais vers Armillaria, voire Armillaria cepistipes f. pseudobulbosa, ce que laisse entrevoir, à mon avis, les squames sombres du haut du chapeau, les pieds non zébrés, la cortine jaunâtre, l'apparition en groupes ou touffes ...
Bonsoir.
André

Bonjour,
bien sûr il me faudrait avoir ce champignon devant moi...
mais moi, d'après photo, je pencherais plus pour une variété de cortinaire, peut-être pas cortinarius praestans, car il existe une grande quantité de différents cortinaires !
de toute façon lorsque l'on ne connaît pas à coup sûr un champignon, il faut le délaisser!
De plus il faut savoir (cela a été dit en réunion de mycologues) que la cortine fournie par ces champignons peut, suivant les individus, détériorer les cellules rénales jusqu'à vingt ans après l'ingestion !!
alors pourquoi tenter le diable ?
Henri CLERE, déterminateur en mycologie

Voila un commentaire d'André tout-à-fait réjouissant..

Bonsoir,
ça doit être des champignons hallucinogènes, je les vois à l'envers...
André

Je penche pour le clitocybe nébuleux juvéniles mais on ne voit pas les lames.

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
15 visiteurs connectés dont 1 Visoflorien : Romarika