Marasme des Oréades

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Marasme des Oréades
Description :

Chapeau ocre, hygrophane, lames espacées, odeur forte que je trouve désagréable et qui rappelle un peu l'amande.

Auteur :
Postée le 09 octobre 2014 par Orion3010 (Contact)

Numéro de la photo : 97264

445 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Bon, ok alors. Mais les commentaires portaient un peu à confusion (pied creux ou plein, odeur etc).
On peut peut-être veiller également à la ressemblance des photos avec les sujets proposés.
Pas grave, bonne journée.
André

Alors,... le pied n'est pas creux comme une tige de pissenlit, il ne se rompt pas quand on le tord. Je suis allée aujourd'hui à une expo champis où j'ai fait déterminer un exemplaire. Il s'agit bien du Marasme des oréades. Merci André

Orion3010 "Ici le pied est creux....".

Alors que celui de Marasmius oreades est plein… OK mais,

- le pied se tord-il ou non plusieurs fois sans se rompre ? Pas de réponse à cette question essentielle.
- est-il fragile ? Creux comme l'est par exemple la tige d 'un pissenlit ?
- fibreux, se divisant en l'écartant sous l'ongle ?
Mes doutes, au départ, semblent justifiés, je disais "Curieuses couleurs pour un Marasme des oréades …" .
A savoir, a contrario, que Marasmius collinus est une grande rareté ce qui rend sa découverte éventuelle extrêmement hasardeuse (ex. ± 6 000 espèces recensées pour le Nord Pas- de- Calais : aucun M. collinus identifié).

L'odeur décrite pose également problème ici. Il est dit ""odeur forte que je trouve désagréable et qui rappelle un peu l'amande", cela se rapproche de oreades qui sent l'amande amère, l'acide cyanhydrique,
Et collinus a une odeur désagréable de caoutchouc ou alliacé

On conclura en disant que les photos et les commentaires ne permettent pas une identification sûre. Ces champis seraient à soumettre à un mycologue averti (microscopie, réactifs chimiques…).
André

Ici le pied est creux....

Orion3010 "Le pied est-il creux?".
Non, plein.
On pense à Marasmius collinitus ? Fort semblable mais lames plus serrées, pied creux, fragile et bien plus rare.
André

Le pied est-il creux?

Curieuses couleurs pour un marasme des oréades (trop vives, trop "ocres", surexposition ?).

Bon, ceci dit, ça doit être lui : pelouse, .hygrophane, écartement des lames…
L'odeur - forte - est dite cyanique, vésicante (peu agréable).
Une bonne astuce pour le reconnaître : tordre le pied plusieurs fois, le champi ne ce casse pas et le chapeau revient instantanément à sa place.
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
51 visiteurs connectés dont 2 Visofloriens : camellia_29, SEPPI