Sittelle torchepot...Sitta europaea (1)

Sitelle torchepotUne photo de :
Sitelle torchepot (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Sittelle torchepotPhoto précédente :
Sittelle torchepot
Sittelle torchepot...Sitta europaea (1)
Description :

Une surprise sur les mangeoires...

Auteur :
Postée le 13 February 2018 par curieuse (Contact)

Numéro de la photo : 116353

49 vues - 1 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

D'où son nom Torche-pot..qui a dit que les oiseaux n'avaient pas de cerveau??
Et...le saviez vous? un couple de Sittelles est uni pour la vie!!!
En ce jour de la Saint Valentin,n'est-ce pas joli?

Quelques autres caractéristiques spécifiques de la Sittelle torchepot :
- Se sert fréquemment d'une enclume (fente dans l'écorce où elle coince les graines et fruits à marteler : noisettes, faines...
- Ne s'appuie pas sur la queue, comme les pics, pour monter ou descendre des branches et des troncs...
- réduit durablement les contours de la cavité où elle nichera en la "cimentant " de boue et crottin...
André

Vrai,c'est un tout petit bout,très curieux!merci,bonne soirée fanfan.

Une autre caractéristique de cet oiseau : est capable de grimper sur le tronc d'un arbre et de tourner et redescendre en marchant. Il attaque l'écorce à l'aide de son bec pointu comme un petit pivert !

Oui André,mais j'aime tellement te voir afficher tes connaissances de culture générale...cette expression commence à dater...je n'ai pas ta mémoire,mais je me rappelle très bien, tu m'en a déjà parlé,et c'est pour te taquiner que je te l'ai redit...merci à toi!

Oeil de lynx ? ...

En réalité, le lynx ne voit pas plus que n'importe quel autre carnassier de moeurs semblables. Sa soit disante acuité serait plutôt à rapporter à Lyncée qui avec son frère Idas étaient - comme chacun sait évidemment- les fils d'Apharée, roi de Messénie, et d'Aréné.
Notre Lyncée, marin et pilote, voyait au travers des murs et plus loin que les nuages ...
Ce que nos pauvres lynx boréaux -qui ne subsistent plus guère à l'état sauvage- ne pourront jamais faire.
André

Aaah!merci œil de Lynx!!

Tout à fait mais on peut dire encore que son nom s'écrit avec 2 "T"...
André

Tout à fait cela les amis!! merci,une petite différence avec les Mésanges,elle bouge moins,pour notre grand plaisir...

Je pense également,voila ce que je viens de trouver sur le siteiseaux.net.
Lors des rigueurs hivernales, la sittelle torchepot, contrainte par la faim, fréquente épisodiquement les mangeoires où elle saisit furtivement les graines de tournesol et diverses pitances au grand dam des autres espèces qu'elle effarouche par son intrusion énergique, bien qu'elle ne soit pas plus grande que la mésange charbonnière.

C'est un moment privilégié pour faire mieux connaissance avec cet oiseau à la silhouette typique:queue courte, corps trapu en forme de fuseau se prolongeant sans cou par une grosse tête munie d'un bec puissant et pointu. Le dos est gris-bleu, la gorge blanche, la poitrine et le ventre roussâtres ; un sourcil noir barre l'oeil.

Jamais vu cet oiseau, j'ai cherché dans mes bouquins, je pense qu'il s'agit d'une sitelle torchepot (Sitta europea)

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
8 visiteurs connectés