Mésange bleue...Cyanistes caeruleus

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Les petits vont se régalerPhoto précédente :
Les petits vont se régaler
Mésange bleue...Cyanistes caeruleus
Description :

En nombre avec leurs amies les Charbonnières ,ça fait plaisir à voir, par contre, les Nonnettes et les Huppées, sont absentes...

Auteur :
Postée le 23 janvier 2021 par curieuse (Contact)

Numéro de la photo : 125931

32 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Jolie histoire, dont je ne doute pas un instant, ils savent bien, nos petits amis, faire la différence entre celui qui tient un fusil et celui qui lui vient en aide, aussi bien pour des soins que pour la nourriture...nous pourrions écrire un livre sur ces comportements pleins d'empathie envers l'humain...merci André, bonne soirée.

Ok curieuse, beaucoup de sujets "Mésange bleue" -probablement l'oiseau le plus photographié de France - d'où mon égarement...

Allez alors, une autre historiette (vraie bien sûr)

Buse variable imprégnée

Je détenais alors un centre de sauvetage (Réseau régional des Oiseaux et Mammifères blessés).
Une certaine fois, les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune (ONCF) m'amènent une buse variable blessée....
Je la soigne (avec un véto) et la nourrit durant plusieurs semaines .
Puis enfin je décide de la relâcher dans la nature, au plus près de l'endroit où elle avait été capturée.
Baguée (Bague MHN) , mise dans un carton, dans le coffre de la voiture est en route pour la liberté.
Arrivé sur les lieux du lâcher, je la prends doucement et la pose sur mon avant bras, elle s'envolera quand elle le décidera.
Quelques moments plus tard, la belle bien retapée prend son essor, dépasse la cime des arbres et part droit devant. Je la regarde s'éloigner puis reprend mon véhicule, satisfait de cette réussite.
J'arrive chez moi... en même temps que la buse...

(Oiseau imprégné de la présence de l'homme qu'il considère comme son pourvoyeur de nourriture. La faute de l'humain en question évidemment...).
André

Bah non André! l'oiseau ne s'est pas envolé, et ta petite histoire non plus... ?

Oui, un curieux comportement, elles qui sont hyper actives, et ne restent que quelques secondes sur la mangeoire, mais,j'ai quand même remarqué que lorsque celles-ci sont vides, certaines venaient tapoter le carreau de la fenêtre comme pour dire help! tu nous donnes à manger !je me fais certainement un film...LOL!mais je l'ai constaté plusieurs fois...Merci André pour cette jolie histoire, ça égaie un peu notre journée, et si tu en as d'autres à nous conter, n'hésite pas, tu dois tellement avoir de souvenirs , et les transmettre font qu'ils deviendront éternels... toi aussi, par la même occasion!belle journée ensoleillée à vous deux....(CADIEN!ça ne te donne pas envie de créer un joli poème?)

Etonnant!....

Un souvenir relatif à ces oiseaux.. .
15 janvier 2004.
Dans mon jardin, un distributeur de graines de tournesol et une boule de graisse suspendue à l'un des fils à linge attirent mésanges charbonnières et bleues. Une volée de moineaux resquilleurs met à profit les brisures de céréales jonchant le sol (l'accès direct à cette source de nourriture leur est interdit depuis que j'ai coiffé la boule de graisse d'un "chapeau" de plastique ce qui les empêche de se percher sur celle-ci et de la becqueter).
Les va et vient sont incessants entre cette pitance et les branches défeuillées d'un noisetier situé à quelques mètres de là (les mésanges saisissent une graine du bec, vont au noisetier, appliquent ce grain sur une branchette et, le maintenant sous une patte, picorent énergiquement jusqu'à ingestion complète de la graine).
Une mésange bleue vient de se poser sur la boule de graisse et la picore. Je sors à cet instant d'un bâtiment éloigné d'environ 7 mètres et m'arrête sur l'allée pour observer son comportement.
L'oiseau m'ayant aperçu s'immobilise. Le temps passe : 1 mn, 2 mn, plus ? La mésange est figée sur la boule. Lentement, sans la quitter des yeux, j'avance vers elle, jusqu'à tout près. Je tente d'approcher le visage et touche du nez cet oiseau en état apparent de catalepsie… Comme hypnotisé.
Il n'est pas empêtré dans les mailles du filet qui enserre la boule de graisse et ne manifeste aucune frayeur apparente.
Doucement j'avance la main ouverte et la referme avec une extrême lenteur… La mésange ne bouge pas et se laisse capturer...
Je rentre à mon domicile et l'a fait admirer à mon épouse. Enfin elle s'agite et défèque dans la paume de ma main.
Bien vite je lui rends la liberté. Elle s'envolejusqu'au noisetier où elle reste quelques secondes immobile puis passe par-dessus la haie et disparaît.
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
10 visiteurs connectés