Milans royaux rassemblés

MilanUne photo de :
Milan (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Milan royal adultePhoto précédente :
Milan royal adulte
milan royal juvenilPhoto suivante :
milan royal juvenil
Milans royaux rassemblés
Description :

Je ne les ai pas comptés. Ils étaient bruyants donc ne chassaient pas. En ce moment , ce spectacle est quasi quotidien. J'ignore le but de ce comportement.

Auteur :
Postée le 02 December 2018 par mamiemonique (Contact)

Numéro de la photo : 120068

61 vues - 0 votes

Commentaires des Visofloriens

Voilà qui met fin à ces supputations.

Je soupçonnais cette hypothèse, mais sans preuves...
André

Je crois avoir l'explication : ce matin, un de mes fils, qui vit près de chez moi, m'a raconté qu'il récupérait les déchets d’équarrissages ( sangliers, veaux etc.. ) et qu'avec des amis, ils les déposaient assez loin, assez haut pour les milans. d'où les rassemblements.

Ravi de voir que les Milans corses reprennent des "plumes de la bête"!!!Comme tout rapace,il est protégé en France.

Pour en revenir au concret ( tout en partageant vos craintes ) Le milan royal est, en Corse, une espèce protégée. Sa population est vigoureuse et un accroissement est constaté : 100-180 couples en 1987-1988. En 2005 plus de 250 couples. ( je cite toujours l'ouvrage de Thibault )

C'est peut-être mieux,effectivement.Cela dépend de quel point de vue on se place.Poétiquement parlant,il vaut mieux laisser une place de mystère.Scientifiquement,on ressent une frustration.Bien entendu,reste à savoir l'usage que ferait l'Homme de ces connaissances.
.Pour l'avoir pas mal côtoyé,rien de bon à coup sûr.A moins qu'il devienne sage et les utilise pour sauvegarder un environnement déjà fort mal en point.Mais le lucre aura une fois de plus embrumé sa raison...Dommage,il y aurait tant de choses à faire.

oui, d'ailleurs, sur le livre que je cite de JC Thibault, il est question de migrations partielles, de rassemblements pour la nuit...Ces grands et beaux rapaces représentent pour moi une liberté . Ils me fascinent. Ils peuvent garder une part de mystère, ils n'en seront que plus attachant.

g3r "Je n'ai pas la science infuse".

On est donc deux à être dans ce cas... Et mon avis n'a rien de parfaitement assuré.
Et n'est ce pas tant mieux qu'on ne connaîtra jamais tout sur la faune que nous côtoyons ?
André

Ce n'était qu'une tentative d'explication......Je n'ai pas la science infuse,mais je ne me suis pas arrêté uniquement aux oiseaux corses.

Difficile de tenter une explication quant à ce regroupement de milans.
D'autant plus que le milan royal de Corse n'est pas considéré migrateur mais sédentaire.
André

Ce serait une explication juste. Car, en d'autres saisons, nous voyons, 2 milans, rarement 4. Trois en période de vol des juvéniles. Sur un cliché, j'en compte 17.

D'après mes lectures,il semblerait que le Milan Royal soit un migrateur partiel,et que la population nordique suit un couloir axé NE-SW.Certains s'arrêtant en Espagne,d'autres regagnant l'Afrique du Nord.Dans ces conditions,la Corse constitue une bonne escale technique entre les deux continents.Par contre,la population méridionale est majoritairement sédentaire,ce qui veut dire que certains oiseaux sont susceptibles de migrer.Le milieu d'après midi est un moment idéal pour profiter des pompes thermiques,entendez par la les courants ascendants.Peut-être se servent-ils aussi des inversions pour leurs déplacements,mais j'ignore l'heure de ces inversions en automne.(de mémoire,5h et 17h en été dans la région de Porticcio).

ha ! oui, mais le milan royal est sédentaire. | ce qui n'exclut pas que des individus quittent l'île après la reproduction et que d'autres viennent du nord de l'Europe pour hiverner. ] JC Thibault, " Les oiseaux de Corse " Il est aussi question de rassemblement en hiver pour passer la nuit dans les arbres ...mais, là, en début d'après-midi ? En Corse, c'est en Balagne où ils sont les plus nombreux. et je suis toujours émerveillée de leur passage , parfois très très près.

J'habite malheureusement une région qui n'est pas hantée par ce magnifique rapace,donc je n'ai pas de connaissances particulières sur le sujet.Si je me réfère au comportement d'autres espèces,il semble fort probable que ces regroupements soient le prélude à une migration en masse vers les côtes africaines.

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Application Visorando pour Android
Plantes à identifier au hasard
16 visiteurs connectés dont 1 Visoflorien : bigmoustaches21