Pic épeiche mâle (Dendrocopos major)

Pics Une photo de :
Pics (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Pics épeiche (suite)Photo précédente :
Pics épeiche (suite)
Pic vert  (Picus viridis) Photo suivante :
Pic vert (Picus viridis)
Pic épeiche mâle (Dendrocopos major)
Description :

Photographier (avec un petit compact "Panasonic TZ80" à 15 m environ) chez moi dans mon parc.
Plusieurs Pics viennent chez moi:
Epeiche - épeichette - marc - vert - et cendré ainsi que le Torcol fourmilier.

Contrairement aux oiseaux chanteurs, le pic épeiche utilise les tambourinages comme moyen de communication, notamment pendant les parades territoriales de février à mai. La cadence est de 5 à 20 coups de bec par seconde avec une fréquence de 5 à 6 tambourinages par minute. Un mâle non accouplé peut tambouriner jusqu'à 600 fois par jour.
Le pic épeiche vit dans les forêts et les zones boisées de toutes sortes, les haies d'arbres, les vergers, les parcs et les grands jardins.

Auteur :
Postée le 24 juillet 2017 par milord (Contact)

Lat/Lon : 47,15808/2,35366
(Voir sur la carte)

Numéro de la photo : 114378

40 vues - 1 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

Eh bien, Milord, merci pour tous ces renseignements qui concordent avec ce que je m'imaginais. Je me mets à ta place et un seul mot pour résumer cela : gâchis!!

deric,

Je ne pense pas que ce sois pour le nid, mais plutôt pour trouver des larves, d'ailleurs, il n'est qu'à 2.50 mètres de hauteur, pas assez haut pour le nid des Pics.
Et pour ce qui est de la chasse, tu as raison, car en hiver, c'est pratiquement impossible d'aller faire des photos, le Lundi et le vendredi c'est le tir à balles, le Mardi et le Samedi, c'est la chasse à courre, et souvent, les autres jours, nous voyons ces imbéciles sur leurs chevaux qu'ils courent dans tous les sens dans la forêt pour entrainer les chevaux à la chasse, inutile de dire que pour voir des animaux, c'est chose impossible, alors que l'hiver je pourrais faire de superbes photos.

Milord, le pic creuse un trou si long? La Sologne, ça évoque pour moi les chasses privées; les forêts sont immenses!

déric,

Oui, effectivement, car j'aurais fait une photo sensationnelle, et à droite , tu peux voir un trou creusé par un pic.

André,

Ok mais c'est où "chez moi" ?

Excuse moi André de ne pas avoir précisé !

J'habite dans la région Centre Val de loire près de Bourges, à 6 km de Bourgneuf (Sologne), à proximité d'une grande forêt domaniale qui s'étale sur 3 communes, Bourgneuf, Allogny, Vouzeron (15000 hectares environ), je suis également entouré par d'autres forêt de feuillus de plusieurs dizaines et de centaines d'hectares, la plus part en propriété privée, je n'ai jamais vu le Pic noir chez moi, mais je l'ai entendu chanté pas très loin.

Eh ben, "chez moi", (Languedoc, 34) je ne l'ai jamais entendu et encore moins le voir! Milord, je suppose que tu dois râler de ne pas avoir eu le 600mm ce jour-là!!!

Tu as de la chance de pouvoir le voir,moi,je ne fais que les entendre,ils rythment le chant des autres oiseaux,c'est un fabuleux concert,mais avec les arbres très feuillus qui nous entourent, pas de visuel !

Ok mais c'est où "chez moi" ?
Indiquer France comme ville dans sa présentation c'est un peu vague.
Pas par curiosité cette demande, seulement pour s'assurer du bien fondé de la nomination de certaines espèces animales (ex. Pic cendré vraiment pas partout).
André

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
6 visiteurs connectés