Plante sauvage aux feuilles très fines : Conopode dénudé ou gouan (Conopodium majus)

Conopode dénudéUne photo de :
Conopode dénudé (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Plante sauvage aux feuilles très fines : Conopode dénudé ou gouan (Conopodium majus)
Description :

Cette plante me rappelle un lointain souvenir d'enfance : l'on grattait au pied pour trouver sa racine en forme de noisette que l'on mangeait. C'était bon ! Le nom d'argot était "Abernotte" (mes cousins avaient dressé leur petit chien pour déterrer ces noisettes).
Je viens de faire une recherche : sur un site particulier, je retrouve cette plante dont le nom scientifique serait (à confirmer) "Conopodium majus, gouan" ou nom commun -> Conopode dénudé, noisette de terre, de la famille des apiacées.
Dans les commentaires de ce site, cette plante change de nom suivant les régions : en Vendée, on l'appelle aussi "Abernotte", dans la Manche et en Bretagne Nord, elle est appelée "Génotte", dans les Pyrénées françaises, on l'appelle "Muguette" et était appréciée de l'ours brun, dans le Forez, les paysans l'appellent "Carabitsouilles", les sangliers et les enfants en sont très friands.
Merci à tous les visofloriens qui reconnaissent cette plante de donner leur avis.

Auteur :
Postée le 18 avril 2011 par geva (Contact)

Numéro de la photo : 48083

4661 vues - 2 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

On peut en conclure que cette plante était appelée "abernotte" en Pays de loire : en 44, 49 et 85
Lors de mes promenades, il m'arrive encore d'en déterrer et de les "déguster"
Merci Roger

Je me souviens très bien de ce petit tubercule que l'on recherchait lorsque nous étions enfants, dans le Maine et Loire (à la turmelière, à Liré) la plante était aisément repérable avec ses feuilles joliment et finement découpées (un peu comme la feuille de carotte)
Nous l'appelions "abernotte" et nous le cherchions dans les prés, avant sa floraison pour le déguster comme une friandise au goût de noisette. La chaire était me semble t-il un peu plus fibreuse que celle de la noisette. Que de bons souvenirs !!!

Elle figure dans l'album de Visoflora sous le nom de Conopode dénudé avec un cliché avec un tubercule déterré. Elle est très commune au bord des routes, des chemins : elle disparaît en juin après la maturation des graines (le tubercule survit jusqu'à l'année suivante).

Merci à vous

même avis Conopodium

j'ai beaucoup apprécié vos commentaires dans leurs précisions et diversités. personnellement, je ne connais pas ce cocopode dénudé.

En effet Conopodium majus me semble le bon taxon.

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
5 visiteurs connectés