Teucrium chamaedrys. Variabilité de l'espèce

Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Teucrium chamaedrysPhoto précédente :
Teucrium chamaedrys
Teucrium chamaedrysPhoto suivante :
Teucrium chamaedrys
Teucrium chamaedrys. Variabilité de l'espèce
Description :

C'est une germandrée petit chêne mais celle-ci est différente sur plusieurs "détails" : elle est beaucoup moins purpurine que la première car toutes ses feuilles sont vertes et ne recouvrent pas les bourgeons comme l'autre. Les calices sont seulement lavés de la couleur purpurine et ne sont pas striés comme l'autre.
Ensuite si l'on regarde la fleur de près : elle présente une réunion de la partie supérieure qui forme une lèvre supérieure très courte qui porte des "cornes"... c'est d'ailleurs ce qui pointe en premier lorsqu'elle éclos.
Enfin ses pétales latéraux sont atrophiés, ses feuilles ciliées et la fleur beaucoup plus pubescente. Bref, elle est différente quoi...
Une piste SVP ? Aucun site ne présente de photo des subsp de Teucrium chamaedrys...
Je sais que vous n'aimez pas les subsp, Alleeeeez
Gorges de la Cance, Ardèche nord, septembre 2014.
Les gorges de la Cance sont une ZNIEFF.

Auteur :
Postée le 12 septembre 2014 par Charlie07 (Contact)

Numéro de la photo : 96748

55 vues - 1 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

Ok, Merci à vous deux. Je vais les mettre dans l'album au titre de "Variabilité de l'espèce"
Mais qu'il les enlève de leurs fiches alors...

je rejoins Cadien, cela rentre dans la variabilité de l'espèce car on trouve un gradient presque continu entre les différentes formes parfois sur un même lieu.

Je suis (encore une fois....!) TRÈS dubitatif quant à la validité d'éventuelles sous-espèces avec les critères que tu cites qui m'ont l'air furieusement liés à des variations écotypiques. Pour autant, voilà ce qu'en dit Flore Med:
"Certains auteurs admettent plusieurs sous-esp. ; dans cette optique, on peut nommer subsp. germanicum (F. Hermann) Rechinger f. les pl. à flles non glanduleuses des régions montagneuses ou d’influence continentale, subsp. pinnatifidum (Sennen) Rechinger f. celles à flles plus ou moins glanduleuses des localités chaudes et sèches à l’ouest du Rhône, et subsp. pectinatum Rechinger f. celles à dents foliaires plus pointues et plus divergentes de la Riviera ; mais la valeur de ces taxons serait à confirmer"

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
20 visiteurs connectés dont 1 Visoflorien : Lcat