Vallée de la Jarjatte

La montagneUne photo de :
La montagne (+ de photos)
Recommander ou envoyer cette photo :
Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Sur Pinterest Par E-mail
Vallée de la Jarjatte
Description :

Dans le lit du Büech, avec au fond, de gauche à droite : la Tête de Plate longue, le Rocher rond et la Tête du Fleyrard. C'est une enclave de la Drôme qui se trouve de l'autre côté de la Départementale 1075. Ces sommets sont la frontière naturelle avec les Hautes Alpes.
Drôme, août 2018

Auteur :
Postée le 23 août 2018 par Charlie07 (Contact)

Lat/Lon : 44,68882/5,77339
(Voir sur la carte)

Numéro de la photo : 119241

47 vues - 1 votes : 5/5

Commentaires des Visofloriens

La randonnée; aujourd'hui, justement j'en est faite une avec mon épouse. Peu de monde rencontré sur le Haut-Languedoc à cause du temps moyen et surtout d'un grand vent froid! Cependant, la nature elle a répondu présent par le feu des bruyères sur une immensité alors que nous étions sur un haut plateau, entouré de falaises et gorges. Voilà, le bonheur, les filles! Vous aurez les images.

J'adore ces paroles,je ne suis donc pas anormale...,merci de me rassurer,il en existe d'autres, des gens amoureux du silence et un peu en marge de cette population de consommation et de m'as-tu vu...Le bonheur est là,dans cette nature d'une telle beauté et complexité qu'il est bon de prendre du temps pour essayer de la comprendre,et d'en profiter un maximum,car,notre chère planète nous accueille pour un temps très court...
Continuez à nous faire rêver les amis,bonne randonnée!

Il m'est même arrivé de changer d'itinéraire en voyant un groupe bruyant prendre le chemin que j'avais prévu ! Randonner seule, c'est pas très sérieux, mais c'est le seul moyen de pouvoir s'assoir sur une pierre, fermer les yeux et écouter le chant des oiseaux ou des grillons, le bruissement des feuilles d'un arbre ou le clapotis de la pluie sur les feuilles sèches... sans que quelqu'un te dise "Bon alors, tu vas dormir là ? tu viens ?". Changer d'itinéraire parce qu'un autre chemin t'inspire plus que celui que t'avais prévu "T'es sûr de là où tu vas ?". Je randonne à la carte. A moins de trouver un autre loup, louve sauvage comme moi... Pas besoin de parler pour communiquer, 80 % de la communication n'est pas verbale.

Je suis d'accord; je suis sorti du club Alpin à cause des gens partant du point A et dont l'objectif est le point B, l'arrivée. Durant le parcours ça parle et ça parle; c'est tout. Bonne soirée, bisous et à dimanche prochain...pour la même chose!; folie! La plupart ne comprennent pas que l'on peut passer du temps à faire une belle photo de paysage, fleur ou poursuivre un papillon rare. Les + belles rando sont seules que j'ai vécu avec mon épouse. Même s'il faut de la patience pour attendre une photo, elle attend calmement. La vie appartient à ceux qui savent écouter le murmure de la vie qui nous parle de chose simples et douces. Voilà, nous sommes au moins deux!

Je marche pour découvrir, écouter, sentir, toucher, observer... Je suis une contemplative et je peux rester très longtemps à regarder un paysage en laissant mon imagination vagabonder. ça agace un peu ceux qui ne comprenne pas et pour qui, comme tu dis, seuls les kilomètres comptent... Mais après quoi courent-ils ? Pas sûre d'ailleurs qu'ils le sachent eux-même.

Belle photo avec le choix du panoramique. Le calcaire est la composante de ces montagnes. J'aime cette roche surtout lorsque le ciel est d'un bleu saturé...et moutonné de nuages. Bravo, tu ne fais pas que marcher pour marcher (la plupart des gens, hélas) et tiens tes sens en éveil!!

Postez votre commentaire pour cette photo(*) [?]

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoflora
Plantes à identifier au hasard
26 visiteurs connectés